Forum sur l'avenir du "NORWAY" - Juin à Septembre 2008
:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Votre réflexion:

retour à l'accueil ou Le Dernier Message Posté (Bas de la Page)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   J'envoie ce petit mail pour vous faire part de mon émotion. Tout d'abord je voudrais signaler que j'ai 24 ans (non pas pour raconter ma vie mais parce que je pense que c'est important vis à vis de ce qui va suivre); je me suis connecter plusieurs fois à votre site internet consacré au paquebot France pour "m'instruire" sur ce navire, dont je ne connaissais pas grand chose hormis le fait qu'il fut le fleuron de la navigation commerciale française d'une époque révolue. Bravo d'ailleurs pour votre site qui est très bien fait, on sent bien la passion guidant sa mise en forme.

   Je dois vous dire que je ne suis pas spécialement passionné par la mer et par ce qui flotte, je suis plus tourné vers ce qui roule; mais j'ai une attirance très prononcée pour les "choses anciennes" si je puis dire, qui me font vibrer et qui me procure un sentiment de plaisir mais aussi de fierté.

   Et ceci, je l'ai ressenti en découvrant LE FRANCE, c'est pourquoi je me permet de vous écrire ce mail, parce que quelque part, le fait d'écrire me soulage, cela me permet d'extérioriser ce que je ressens.

   C'est également pour me joindre à la déception de tout ceux qui, comme moi, ne comprenne pas pourquoi il n'a pas été possible de conserver ce navire plutôt que de le laisser partir à la démolition.

   Je n'ai bien sur pas eu la chance de vivre à l'époque de l'apogée de ce géant même s'il m'aurait été possible de le voir en vrai lors de ses venues en France dans les années 90, mais aujourd'hui, je rêve devant ses photos en imaginant ce qu'aurait pu être une croisière à son bord ou une traversée transatlantique s'il m'avait été possible d'y prendre part et des larmes me viennent au coin des yeux lorsque je songe que d'ici peu de temps, malheureusement, sa silhouette aura disparu...

   J'ai pourtant la vie devant moi mais ce sont des symboles comme celui là qui me font rêver et j'espère que je ne suis pas le seul de cet âge à ressentir cela...

   Je ne comprends pas comment on peut laisser un symbole français tel que LE FRANCE finir chez un ferrailleur, c'est pour moi quelque part comme si on se foutait complètement de l'image de notre pays... parce que LE FRANCE est une image de la France justement et que, pourtant, nous sommes attachés à ces symboles. Mitterrand, lorsqu'il lança la boutade de démolir la Tour Eiffel, sidéra tout ceux qui l'entendirent; preuve de la puissance de ce monument symbolique pour Paris et la France... alors pourquoi n'y a -t-il pas plus de réaction que ça lorsque l'on sait que LE FRANCE est condamné?

   L'ora de la France a également émanée de symboles issus de notre industrie tels LE FRANCE, la Citroën DS, etc... ( et même plus récemment avec le TGV, etc.)

   Voilà, en attendant et bien ne reste plus que la désillusion... je me joins donc (dans la mesure du possible) à tous ceux que la nostalgie dévore un peu plus chaque jour au fur et à mesure que tombe les différentes parties du FRANCE.

   Reste une photo du paquebot de rêve sur mon bureau et lorsque je le regarde je me dis que tout fous le camp...dans un silence qui sent l'indifférence.

   Restera le souvenir, puisse -t-il perdurer le plus longtemps possible...

   A. POURET - 6 Juin 2008

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   C'est bien triste de voir ce magnifique bateau emblème de la France, n'autre savoir faire, la sur une plage a attendre d'être découper, mais tout cela est politique, vous avais fait ce qu'il faut pour qu'il retrouve la France mais .... Les politiciens on donner le coup fatale à France et France ne veut plus qu'on ne l appel france les politiques l on laisser tomber, nous français moyen nous devons pas l'oublier.

   Adieu france - A.C. - 8 Juin 2008

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

« Entre l’inconvénient de se répéter, et celui de ne pas être entendu, il n’y a pas à balancer » (Louis de Bonald)

   NOUS Y VOILA ! Ce que nous supputions depuis ce jour néfaste du 25 mars 2003  est dévoilé et prouvé ! La faute , le crime  dois-je dire ,des responsables de la N.C.L. éclate enfin au grand jour ! Et les a amenés au tribunal !

« La vérité est souvent éclipsée, mais jamais éteinte « ( Tite Live. Histoire de Rome).

   Le contenu du jugement condamnant  les dirigeants de la compagnie est clair comme de l’eau de roche et apporte les preuves de leur infamie..

« Les preuves sont une antidote contre le poison des témoignages » (F.Bacon).

« Les crimes secrets ont les Dieux pour témoin » (Voltaire. Sémiramis).

   C’est bien un défaut d’entretien ,aggravé par une maintenance incompétente ,qui a provoqué l ‘explosion de la chaudière dont le bilan est catastrophique.

 Que se serait-il passé si cela était arrivé , de nuit, en pleine mer !!

J’extrais quelques conclusions du rapport publié sur www.revedefrance.com .

   « Le N.T.S.B. déclara que le système défaillant avait déjà eu une histoire de fissures dues à la fatigue, à la corrosion et à des alvéoles. Selon eux l’accident était du à un manque d’entretien et d’inspection insuffisante des chaudières du navire ! »

FERMEZ LE BAN !

   France fut  exploité jusqu’à la corde et pressé comme un citron au plus grand mépris de son entretien et de la sécurité ! Bien qu’il rapporta beaucoup d’argent, ses armateurs ne voulurent point l’entretenir correctement…Ils occultèrent  sciemment la sécurité du navire et des passagers  pourvu que « l’esclave travaille » et rapporte de l’argent ! L’accident survenu , ils utilisèrent le mensonge pour se dédouaner….Et se hâtèrent  pour se débarrasser  du navire!

   HONTE A EUX !!

   Mais ce n’est pas tout ! Je continue :

   «Conjointement une plainte civile a été déposée contre N.C.L. ( Bahamas) Ltd, une société des Bermudes qui assurait (sic et re sic !!) le contrôle opérationnel de plusieurs navires gérés auparavant par N.C.L. Ltd » !

Et cerise sur le gâteau :

« N.C.L. a donné son accord pour prendre la responsabilité (n .d. l .r. : car avant elle ne l’avait pas ?)  de faire des contrôles sous les auspices d’un consultant INDEPENDANT( !), ceci pour GARANTIR LA SECURITE A BORD DE SES NAVIRES !!!

« L’explosion de la chaudière  à bord du SS NORWAY était une tragédie évitable » affirma le garde -côte Amiral Robert Brawham. »

« Il convient que la société (N.C.L.) soit tenue pour responsable de NEGLIGENCE quant aux procédures d’entretien » !

MA CONCLUSION

 

Il convient donc à l’avenir de boycotter sans état d’âme l’infâme compagnie N.C.L.. Mais aussi et surtout de le faire savoir à tous les amateurs de croisière intelligents .Sans oublier de dire pourquoi !

 

QUESTION  REDONDANTE :

 

FRANCE pouvait-il , après transformations, continuer de naviguer ?

Réponse dans une lettre de MER ET MARINE qui nous signale :

CROISIERES

 

   La saga d’un ancien CUNARD continue en Méditerranée. Construit par les Forges de la Méditerranée , il fut lancé en 1965 (4 ans après FRANCE ) à la Seyne sur Mer sous le nom de Sagafjord. Armé au sein de la compagnie Norwegian América Line à sa mise en service, le Sagafjord passera sous le pavillon de Cunard en 1983. Affrété ensuite en 1996  par Transocéan Tours sous le nom de Gripsholm, il sera quelques mois plus tard vendu à Saga Cruises et navigue toujours en tant que Sagarose. D’une longueur de 188 mètres pour une jauge  de 24 500 tonneaux, le paquebot peut accueillir 584 passagers.

   Superbe étrave d’ancien liner, hautes superstructures, grande cheminée jaune.Lorsqu’il fait escale à Toulon, le Sagarose ne passe pas inaperçu, tant ses lignes symbolisent les paquebots d’autrefois !

Cela ne vous rappelle t’il pas les foules d’admirateurs lorsque FRANCE revenait croiser au large des côtes de son pays !!

Le sister-ship  du Sagarose, le Vistafjord , devenu en 1999 le Caronia puis en 2003 le Saga Ruby, continue-lui aussi de naviguer.

EVOLUTION INQUIETANTE.

   MER ET MARINE nous signale la mise en étude par STX Shipbuilding (Corée du Sud) d’un porte conteneurs capable de recevoir quelques  22 000 EVP : longueur 450 mètres, largeur 50 mètres !!! Les actuels n’en emportent que 13 000 ! Objectif :diminuer de 40%  le coût du combustible par boîte transportée….Restera à solutionner le problème des infrastructures portuaires pour l’accueillir…et bien évidemment à trouver un premier client !

Les assurances maritimes pourraient-elles nous dire combien leur coûte le remboursement des conteneurs tombés en mer ?

Où s’arrêtera la folie des hommes?

« Le fou a un faux pli dans sa cervelle » (Cervantès. Don Quichotte)

 A BIENTOT SUR REVE DE FRANCE - Jean-Louis SCHMITT - 38500. VOIRON - 17 Juin 2008 & modifié le 20 Juin 2008

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

   Je me pose des questions sur le démantèlement du Blue Lady; en effet le paquebot étant loin de la plage; et aucune grue n'étant à proximité; comment font les ouvriers pour découper la coque et déposer les plaques de tôle à même le sol, sachant que le bateau repose par 1m50 d'eau à marée haute ?


   Avec les photos numériques, il est facile de retoucher les photos; de plus les récents reportages diffusés à la télé montrent encore le paquebot en relatif bon état; alors j'attends des preuves plus concrètes; à savoir l'envoi de journalistes sur place afin de filmer l'avancée des dégâts et de les diffuser à la télé.

   Merci à votre site qui continuer à faire vivre cette légende

   Laurent FRYCHER - 20 juin 2008

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

   C'est triste, les photos mon fait mal au cœur, il finit une triste vie, il ne méritait pas ça, je me rappelle quant on l'a vu au Havre, un super souvenir, heureusement que l'on avait été l'admirer, on l'a vu en état de fonctionnement, mais cela n'est pas malheureux de le voir ce faire démonter pièce par pièce alors qu'il a fallu tellement d'années pour le construire, on a perdu un grand patrimoine français, c'est vraiment dommage.

   Michel P. - Loire Atlantique - 20 juin 2008

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

   Je découvre les images du dépeçage du France effectivement je partage cette impression de gâchis, d'abandon...

   Une époque disparait sans que cela émeuve en dehors du cercle des passionnés c'est la conséquence d'une société ou la rentabilité prime sur l'histoire j'avais eu la chance de voir le France au Havre et j'en garde plus de 30 ans après un souvenir de majesté et d'élégance la dernière fois que je l'ai vu c'était en rade de Cannes mais c'était déjà le Norway ...

   Enfin c'est ainsi

"Que le plus grand navire de guerre ait le courage de me couler

le cul tourné a saint Nazaire, pays breton ou je suis né"

   Tout compte fait c'était pas si mal comme idée patrick Bellenfant - 26 Juin 2008

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

   La dernière photo publiée sur l'état de ce qui a été une pure merveille d'architecture navale ne peut laisser indifférent...

Je vous avoue avoir eu un choc en la découvrant...   ... "voir la photo"...

   Sonia MICHALAK - 14 Juillet 2008

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

« La précipitation vient du diable ; Dieu travaille lentement » (Proverbe Persan)

 Deux réflexions sur le dépeçage de notre FRANCE qui continue sur le chantier de l’esclavagiste Metha.

1 / La vidéo montre avec quel malin plaisir les putains de charognards  font de l’argent avec les équipements arrachés à l’intérieur du paquebot !  Il faut bien vivre déclare l’un deux ! Mais honte à eux !

« Un peu de honte est bientôt bue » (Ch.Cahier. Proverbes et Aphorismes [1856]. )

« L’argent et le diable n’ont pas de repos » (Proverbe de la grande Serbie)

   Et quel manque de pudeur pour ceux qui achètent les multiples accessoires arrachés au bateau !  Comment pourront-ils les exposer chez eux ? Quels tristes personnages ne sont-ils pas ? Je ne les voudrais pas comme amis et je les méprise !

« La pudeur ne s’enseigne pas, elle est innée ! » (Publilius  Syrus.  Sentences )

2/ Les différentes photos  montrant les étapes du dépeçage : mi  avril, début mai , mi mai , début juin , début juillet soulignent avec quelle rapidité il est effectué !

«Qui trop se hâte s’empêche «  (Incipiunt proverbia vulgalia et latina; manuscrit du XIIIème s)

   L’esclavagiste voudrait-il  se hâter de faire disparaître , au mépris de la santé de ses serfs , le bien qu’il a acquis de manière frauduleuse en corrompant les juges du Tribunal  Suprême ?

   Les accords passés entre N.C.L. et le dépeceur professionnel  restent obscurs. Nous saurons bien un jour si une clause stipulait que FRANCE ne devait pas être racheté par des investisseurs qui  auraient voulu le faire naviguer à nouveau ou tout simplement le transformer en hôtel flottant ! Car pour ces renégats, qui ont trahi FRANCE  la corde serait encore trop douce !

   La photo de juillet nous montre encore une cheminée si caractéristique du paquebot . Est-elle conservée jusqu’à la fin , pour nous braver et remuer le couteau dans la plaie ?

   Lorsqu’elle aura disparu , il ne restera plus qu’une carcasse sans âme ! Celle de notre cher bateau aura rejoint le monde sous-marin de Poséidon .Monde cher au capitaine Némo.

   Ayant, comme beaucoup de Français et comme fils de militaire, vibré au défilé du 14 juillet, j’avoue  avoir eu une pensée émue et mouillée de larmes, pour notre cher FRANCE ,que j’ai associé à la revue des troupes ! Car pour nos soldats ,que nos politiques (à la remorque de nos « chers amis » américains) envoient au casse pipe dans des pays « exotiques » les mots HONNEUR  et FIDELITE ont encore un sens !Les personnes intelligentes et sensibles comprendront je le crois…quant aux autres !!!!! N’était-ce pas l’un des  géniteur du paquebot qui avait parlé de « veaux » !!

NOUVELLES DES « FADAS »

   MER ET MARINE (6.12.07) nous avait informé de l’opération « Génésis ». A savoir la mise en chantier des deux plus gros « Babel de croisière » jamais construits : 360 mètres de long ; 220 000 tonnes de jauge et pouvant accueillir 6400  « croisiéristes », équipage compris!  Les ports où ils accosteront  devront être aménagés !!!

Pauvre monde !

A bientôt sur revedefrance ; Jean-Louis SCHMITT - 16 Juillet 2008

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

   jusqu'au bout j'avais espéré que quelqu'un le sauverait..... je m'appelle comme lui (son premier nom, le vrai...) je suis née presqu'à la même date que lui (1959), et presqu'au même lieu (Nantes) ..... je n'ai jamais eu l'occasion de le voir "en vrai", c'est mon grand regret....

quel gâchis..... France Bellay - 27 Juillet 2008

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

   Au bout du compte, le France a chèrement payé sa profanation , en 1979...Et, si finalement , c'était pour finir de cette manière , il aurait dû rester Quai de l'Oubli, au Havre...Il ne se serait pas plus dégradé que l'United States. Mais, évidemment, personne ne pouvait prévoir que les autorités françaises seraient aussi bêtes, et la NCL aussi malhonnête... Que reste-il de l'Histoire de la marine marchande française, maintenant ?

   Henri H. Paris, 23 septembre 2008.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

L’AUBERGE DE LA  JAMAÏQUE  (11.09.08)

   Le grand public cultivé se souvient de ce livre de Daphné du Maurier.

   Pour les autres rappelons-en le thème ; sur les côtes Ouest de l’Angleterre, aux alentours des XVIIième ou XVIIIième des gens peu scrupuleux attiraient des navires marchands vers la côte  , grâce à des feux qu’ils allumaient sur les plages. Par nuits de grande tempête ,  leurs capitaines croyant qu’il s’agissait d’un port piquaient droit sur la côte et se naufrageaient .Le massacre de l’équipage et le pillage pouvaient alors commencer ! Certes ses actes furent le fait de pauvres gens qui n’avaient que ce « moyen » d’existence ! Les dieux de l’Olympe leur ont certainement pardonné !

   Les dernières photos publiées sur le site www.revedefrance.com  nous montrent une carcasse devenue désormais anonyme ! Lorsqu’elle aura disparu , son calvaire sera terminé .FRANCE aura rejoint le royaume des profondeurs où règnent Poséidon et le capitaine Némo toujours à bord de son Nautilus !

   FRANCE  entamera alors une quatrième vie. Et celle -ci sera désormais éternelle . A l’image du bateau du capitaine   Daland,        qui dans Le Vaisseau Fantôme du très grand Richard Wagner apparaît les jours de grande tempête .Mais seuls les plus purs le verront encore naviguer ,serein et majestueux ,sur les mers et océans du monde !

   Rappelons que cet opéra, créé en 1843, fut inspiré à Richard Wagner par la légende nordique du Hollandais volant.

   Faut-il le redire : quel gâchis et quelle honte pour tous les salauds qui l’ont abandonné dés 1974 ,puis ensuite aux mains de l’esclavagiste Metha . Inutile de rappeler leurs noms, nous les connaissons bien ;ils continuent de parader dans la sphère politique !Mais il est vrai qu’en France le vrai patrimoine ne compte pas. On « retape » les colonnes de Buren et le ministère de la « Cul-ture » finance les « expositions » d’art contemporain où l’on voit des merdes exposées au Louvre et au château de Versailles ! Excréments « conçus » en général par des « artistes » américains ! Les derniers en date ,Jeff Koons à Versailles ,justifient  l ‘ article de Jean Clair ,de l’Académie française (Figaro .11.09.08) qui titre : « Jeff Koons à Versailles , c’est le monde à l’envers » .Je ne résiste pas au plaisir de reproduire la fin de son article : On rêve à ce que Saint Simon, dans sa verdeur, aurait pu écrire de ces sculptures « dondonesques » et entortillées, désormais déposées à Versailles. Elles lui eussent rappelé  peut-être la mauvaise plaisanterie du duc de Coislin : Je suis monté dans la chambre où vous avez couché ;j’y ai poussé une grosse selle au beau milieu sur le plancher .

   Souvenons-nous comment la République de Rome a fini !

  Certains trouveront audacieuse la comparaison avec la vie des naufrageurs racontée par Daphné du Maurier !

Mais j’y vois un point commun.

   Les détrousseurs de cadavre existent toujours dans notre monde ;j’ai nommé la société J.D.PRO.MARINE  et ses acolytes indiens  qui font de l’argent avec les éléments de toute nature récupérés sur FRANCE

   Au temps de Jésus ,ses adeptes dénoncèrent les Marchands du Temple. Eh bien cette société et ses fournisseurs en font partie!

   Ils exercent un bien vil métier ..Et cela sent très mauvais. Honte à eux et  aux bobos qui achèteront ces pièces !

   « Médiocre et rampant et l’on arrive à tout » ( Beaumarchais. Le Mariage de Figaro)

  Que nous reste t’il comme sentiment à exprimer à ce « beau monde » ?

   Cette réflexion de Chateaubriand :

   « Il faut dépenser le mépris avec une grande économie, à cause du grande nombre de nécessiteux ».

Nouvelles des « fadas »

   La construction des HLM marins continue de plus belle. Mais selon la dernière lettre de Mer et Marine (10.09.08)  Royal Caribbean et N.C.L. (qui assassina FRANCE) vont procéder à des licenciements : respectivement 400  et 200 personnes !

   « Il n’est si beau jour qui n’amène sa nuit » (Chateaubriand. Mémoires d’outre-tombe).

Inquiétant (1)

   Le Coréen  STX s’est emparé de la totalité des chantiers Aker Yards (lettre Mer et Marine/10.09.08) …dont Saint Nazaire fait partie !

   Serait-ce le début de la fin de nos chantiers qui ont construit tant de beaux navires ? Le Président de la République n’a pas trouvé de soutient de participation, au niveau de «  l’Europe » ,pour prendre plus de parts dans le capital de la nouvelle société ! Vive cette « Europe » unie ! Les finances publiques (donc les nôtres) financeront donc seules  cet achat !L’on nous claironne pourtant que les caisses sont vides…Comprenne qui pourra !

Inquiétant  (2)…ou rassurant ( ?) 

   « La démesure en fleurissant produit l’épi de la folie , et la récolte est une moisson de larmes » (Eschyle. Les Perses)

   La lettre de Mer et Marine(22.09.08) nous apprend que N C L  « aurait  annulé » la construction , pourtant en cours à Saint Nazaire, d’un de  ses deux « babel » des mers :projet Freestyle 3. 155 000 tonneaux , 2100 cabines , 4500 passagers ce qui avec l’équipage aurait fait 6000 personnes à bord ! Projet complètement fou ,puisque par exemple, des cabines « révolutionnaires » avec suppression du bloc sanitaire fermé …Ces lieux d’aisance et de toilette  étant ouverts sur les cabines !L’architecte qui a « pondu » cette disposition partirait-il en « croisière » dans  l’une de ces cabines ?Le marché atteignait 1,47 milliards d’euros.. Soit la plus importante commande jamais enregistrée pour le chantier français ! Si ce retrait  se confirme,

   N  C L devra s’acquitter d’une pénalité chiffrée à 200 millions de $ selon les médias anglo-saxons !  Pour les chantiers et les sous-traitants la situation serait alors délicate .La construction du « HLM «  est en cours depuis bientôt un an , mais surtout les contrats avec les fournisseurs sont déjà lancés ! Et des centaines d’entreprises sont  concernées ! Or ,comme c’est la règle dans la construction navale, c’est le chantier qui avance l’essentiel du coût des travaux ! L’armateur ne s’engage , au départ, que sur moins de 20% du coût total…le solde étant versé à la livraison !

«  Zeus rend fou celui qu’il veut perdre » (Euripide.Fragments)

  Et notre Président a annoncé le 5 septembre que la République allait renforcer sa participation dans les chantiers de Saint Nazaire !

Jean-Louis SCHMITT  - A bientôt  sur revedefrance - 23 septembre 2008.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

   A lire Monsieur Schmitt, nous pouvons tous partager son amertume d'une dure fin d'un navire que nous tous tant aimé, et que son retour définitif en notre pays, aurait soulevé en nous tous, passionnés ou non, une immense joie. Mais d'un autre côté, nous sommes amenés à penser qu'il est un grand philosophe aux valeurs morales sans reproches, fervent de proverbes, de belles paroles, et affiche bien volontiers son mépris du pouvoir politique actuellement en place.  Le site "rêve de France" et le paquebot France, se doivent t-ils d'être l'affiche de ses opinions politiques ? D'abord, l'excès de critique dont il fait preuve envers "Les détrousseurs du cadavre" comme il les qualifie, en n'hésitant pas à exprimer sa haine farouche. J'ai nommé Monsieur Dworczac, etc...

    Monsieur Schmitt: Avant que notre paquebot ne connaisse son triste sort que nous connaissons tous maintenant, aviez-vous les solutions, les moyens politiques, car vous avez au moins les moyens médiatiques en vue du journaliste que vous êtes... dont les associations ont cruellement manqué pour sauver le paquebot France, si on avait pu le sauver, et qui de ce fait, aurait éventuellement interpelé les pouvoirs politiques? Vous êtes au moins en partie responsable de cet échec, Monsieur le journaliste !!! Vous dites comme la plupart de vos confrères, VOTRE vérité, au mépris de l'opinion publique que vous aimez manipuler et le plonger dans un esprit de total sinistrose, en particulier sur "rêve de France" au lieu de chercher et dire LA vérité.

    Si dans le cas positif, le paquebot avait pu être sauvé, un immense bonheur que j'aurais eu la joie partager avec vous (malgré le méprisé que je suis à votre égard), avez-vous réalisé un seul instant que si vous êtiez un investisseur potentiel privé, sans aide de pouvoir politique, et après avoir acheté le paquebot, estimé rien que le coût pour le sortir du sable d'Alang (environ 10% du coût du navire), ajoutez à cela le remorquage en France, quel port pour l'accueillir, le coût du désamiantage (dit aussi, perte de sa structure et de ses formes), la mise en conformité, son exploitation commerciale, et la pérennisation finale? et j'en passe... 

   Dans un forum où nous tous défenseurs du paquebot, épuisés par sa destinée conjoncturelle, à caractère déflagrante, à vous lire, vous méprisez maintenant ceux qui veulent conserver un souvenir, "une relique" qui peut maintenant être sauvée, avec parfois bien des difficultés, pour conserver la mémoire d'un monument maritime Français à présent détruit, au moins pour les générations futures. Car vous qui aimez les proverbes, Monsieur Schmitt, sachez que ceux qui renient le passé, ne sont pas un bon présage pour l'avenir (à en déduire vos termes, vous en faites partie)! Au nom de nos anciens qui ont donné une importante partie de leur vie, pour que naisse "France", il aurait été immoral de ne rien récupérer de ce paquebot, alors qu'il était condamné à finir ses jours à Alang.

   Dans la situation actuelle où tout est perdu, ces "détrousseurs du cadavre" comme vous dites, avec qui je me suis souvent entretenu, ont eu un courage infiniment plus élevé que le votre, pour aller à Alang, avec leur moyen personnel, pour tenter de récupérer un "morceau d'époque" pour que des milliers de gens puissent raconter à leur entourage, en musée, pour les générations futures, en un mot l'avenir, car ne rien leur laisser, c'est leur lancer une injure, de ce que fut le tout dernier de nos transatlantiques. Le paquebot France et ces gens qui sont allés à Alang, valent mieux et à un nombre indéterminable, que vos critiques, Monsieur Schmitt...

    Francement votre...  Fabrice C. - 30 Septembre 2008

 ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Votre réflexion:

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Oct. 2005 - Nov. 2005 - Déc. 2005

Janv. 2006 - Fév. 2006 - Mars 2006 - Avril 2006 - Mai 2006 - Mai 2006 - Juin 2006 - Juillet & Août 2006 - Sept. 2006 - Oct. 2006 - Nov. 2006 - Déc. 2006

Janv. & fév. 2007 - Mars - Avril 2007 - Mai 2007 - Juin 2007 - Juillet & Août 2007 - Sept. 2007 - Oct. 2007 - Nov. 2007 - Déc.2007

Jan. 2008 - Fév. 2008 - Mars 2008 - Avril 2008 - Mai 2008 - Juin 2008 A Sept. 2008 - Oct.-Nov.-Déc. 2008

Janvier - Mars 2009

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

retour à l'accueil ou Haut de page