14 décembre 1962 - 19 décembre 1962
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
 

   Le trajet au petit matin pour aller au Havre était mal parti, car tempête et verglas était annoncé, les six motards sur les huit furent les premiers victimes et finissaient leur escorte dans le fossé, il y avait aussi trois voitures, mais sur le parcours les brigades de gendarmeries veillaient sur le bord de la route.

   La Joconde était entreposée dans une simple camionnette de transport!

   Arrivée à 11 heure au Havre, elle fut accueilli par le Sous-préfet et une cinquantaine de CRS qui se mirent au garde-à-vous lors de sa descente de la camionnette, mais les policiers l'entourèrent mitraillette à la main.

 

pas d'agrandissement possible La Joconde fut installée dans l'appartement "ARTOIS" M 79 au centre du navire.

 La Joconde fut la passagère la mieux protéger de la traversée direction New York,

 avec six gardes du corps dont un qui surveille le degré hygrométrique.

 Dans le Paris Match n°715:

 "Un garde dit si tout brûle, ou si le bateau est en train de couler, nous avons ordre de la jeter à la mer.

 Le container est insubmersible et climatisé, il flottera. Et moi aussi je sauterai. Parce que,

 voyez-vous avant de partir j'ai relu mon droit maritime. Une épave appartient à celui qui s'en empare.

 Et si je suis assis dessus, non seulement elle me sert de bateau de sauvetage, mais en plus

 elle est à moi. Une épave de 50 milliards! Ça ne se trouve quand même pas tous les jours!"

 

En trois semaines, entre un et deux millions d'Américains viendront l'admirer.


   André Malraux et le président de Gaulle qui l'avait soutenu, dans le contexte diplomatique tendu où l'on se trouvait alors entre la France et les États-Unis a souhaité qu'elle soit présentée aux Américains, notamment en hommage aux soldats tombés en Normandie en juin 1944.

A Washington, où le président John Kennedy l'accueille, puis elle sera exposée à New York

pas d'agrandissement possible

Mise en place du tableau dans le container

   Ni signé ni daté, le tableau de "La Joconde" de Léonard de Vinci, peinture sur panneau de peuplier, a été réalisé entre 1502 et 1506, selon le peintre florentin Giorgio Vasari (1511-1574), qui nous révèle l'identité du modèle. Vraisemblablement commencé à Florence en 1503, emporté inachevé par le peintre à Milan en 1506, le portrait de "La Joconde" - Lisa Gherardini de son vrai nom, épouse d'un marchand de soie - suit Léonard de Vinci en France.

   Il y a été invité par François Ier en 1517 qui lui achète fort cher le panneau de peuplier pour l'accrocher en son château de Fontainebleau.

   "La Joconde" se rend ensuite au Louvre en 1650, puis à Versailles à la fin du XVIIe et au XVIIIe s., avant de s'installer au "Muséum central des Arts" au Palais du Louvre, en 1798, puis au Palais des Tuileries avec Napoléon 1er. En 1804, Mona Lisa rejoint définitivement le Louvre.

 

Cliquez pour agrandir

Appartement "ARTOIS" M 79 - "NORWAY"


PRECEDENTE