Forum sur l'avenir du "NORWAY" Septembre 2006
:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Votre réflexion:

retour à l'accueil

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   Pourquoi ne pas vendre l'ex-France  en copropriété à temps partiel par exemple 1couchette pour une semaine à partir de 200 euros?:

le compte est bon.

   Mademey - 1er Septembre 2006

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   Bonjour à tous,

   L'avenir du paquebot est plus que jamais inquiétant

   Le Comité technique indien a rendu son rapport à la Cour Supreme le 31 aout et si ces fonctionnaires ont été corrompu une fois, ils peuvent l'être deux fois.

  La marée d'équinoxe passe et tout doit être décidé maintenant.

   Si la cour n'exige pas la remise à l'eau immédiate du bateau, alors il ne sera plus mobile et en dépit d'une interdiction juridique, un incendie est si vite arrivé... (c'est ce que redoutait le capitaine Gangdaal à Bremerhaven).

   Je voudrais juste souligné un point, la presse française, les mouvements français ne parlent pas (ou si peu) du projet Dubaï. Il s'agit DU SEUL PROJET VRAIMENT VIABLE qui ait été proposer pour le navire et en aucun cas déshonorant puisqu'il aurait eu pour vocation de promouvoir la culture française.

   Or personne ne le soutient, pourtant tous les projets utopiques ou peu fiables ont été soutenu et médiatisé (Dahan, Huard et tant d'autres officiels et non officiels).

   Le cercle de réflexions des nation unies n'a PAS UN CENTIME a leur disposition (information qui vient quasiment de la source), il n' ya absolument rien à espérer de ce coté.

   Je vous invite à consulter le site ssMaritime Projet Dubaï (adresse disponible sur la page d'accueil de revedefrance, le seul site francophone qui en ait parlé).

   Désormais la solution unique de salut serait que la cour suprême refuse la démolition et oblige le casseur à une revente aux investisseurs de Dubaï (qui est considéré comme une solution de sortie de crise en Inde) en dépit d'une vraisemblable pression de la part de Star Cruise et du bisness de l'acier.

   L'étique s'imposera-t-elle aux puissances de l'argent ?

   J.Bonnier - 6 septembre 2006

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   MALENCONTREUSE AVARIE

   Je suis d'accord avec l'interlocuteur précédent. Les démolisseurs attendent  probablement qu'une "malencontreuse" avarie rende le navire incapable de reprendre la mer, et que, de fait, les démolisseurs se trouvent , par un pur hasard naturellement, "obligés" de le détruire à Alang...

   Pour le projet DUBAÏ, c'est , je pense aussi, la meilleure solution pour le navire de légende...

   Seulement voilà : le navire aurait été vendu 15 millions de dollars aux destructeurs, et ces derniers ont refusé, semble-t-il, une offre de la Blue Ribband et Gulf Dessert qui se montait à 21 millions. " Ils" en voudraient 29 !!!
 

   Il est certain que, si les autorités indiennes demandaient le départ de FRANCE ( qui appartient encore juridiquement à la star Cruise sur les fichiers de la LLOYD's), en application des conventions de Bâle et de Stockholm, les démolisseurs devraient, en théorie, céder en faveur d'une cession à cette société des Émirats Arabes Unis de DUBAI. Les autorités indiennes pourraient même servir de médiateurs  Mais rien n'est clair dans cette affaire. Rien n'est clair depuis le début. La NCL et la Star cruise veulent, semble-t-il, à tout prix, même en perdant de l'argent, faire détruire FRANCE. Nous saurons peut-être un jour pourquoi.

   Le site ss MARITIME contient plusieurs adresses E-mails permettant, à priori, de faire valoir ses positions personnelles quant à ce qui est en train de se passer auprès des autorités gouvernementales indiennes, lesquelles, naturellement, connaissent le dossier.

   Mais, je me permets de vous suggérer, si vous utilisez le site de M. Reuben Goosens ( SS MARITIME, donc), de rédiger vos messages en anglais, car, comme vous le savez,  d'une part ,les britanniques ont occupé l'Inde jusqu'en 1947, et que d'autre part , le français n'est plus, depuis la disparition du premier Empire ( Napoléon) , une langue diplomatique internationale.

   Au revoir à tous,

  Henri Heurté, Paris, 7 septembre 06.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   Bonjour

   Bien plus qu'une tristesse c'est d'un sentiment de gâchis et de non respect des valeurs et du patrimoine. Le dernier des transatlantique, et de toute une histoire, d'un passé ayant fait vivre des passion au monde entier. A l'heure ou aujourd'hui on favorise la restauration, ou l'on fait voler des avions de la guerre, je ne comprend pas que l'on puisse considérer le France comme un simple intérêt de ferraille.

   J'ai connu le France à l'age de 15 ans au havre, et l'un de mes rêves d'époque était , plus tard je ferai une croisière dessus.

   Je passe beaucoup de temps a m'informe et a lire beaucoup de témoignages.

   Le paquebot France non c'est sa majesté France qu'il faut dire

  Je garde encore un espoir avec la marée, mais les chances sont faibles mais il faut encore positiver

  Philippe K , 7 septembre 06.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   Je suggèrerais d'envoyer des messages courtois à deux personnalités: le président de la Cour Suprême et l'ambassadeur d'Inde en France. Ces messages devraient porter sur 3 points:

   - le respect et la considération à l'encontre des ouvriers et résidants de la région,

   - le respect des règlements internationaux sur les déchets toxiques,

   - le respect de l'image de l'Inde qui se veut, et est, une nation moderne,

   Pour ma part, j'ajouterais bien un petit couplet sur Gandhi, son amour pour son peuple et son respect pour la vie et la nature.

   - Hon'ble the Chief Justice of India: Mr. Y. K. SABHARWAL: supremecourt@nic.in

   - S. E. Mr. T.C.A. RANGACHARI, Ambassadeur d'Inde en France: ambassador2@wanadoo.fr

   et puis tous les français qui se targuent de social, d'écologie, etc... uniquement à usage perso... et électoral... qui pourraient faire de même auprès de leurs homologues, en ces temps de négociations de matériels militaires!!!

   Pour ma part, j'insiste auprès de mon réseau aux EAU pour que John Voet communique, mais je doute qu'il ne le fasse, sinon pour annoncer sa victoire... ou autre...

   J'Y PENSE: QUE FAIT ET DIT MR SARDOU? Quelqu'un PEUT-IL LE CONTACTER?

   NEVER GIVE UP!

   Laksamana - 8 Septembre 2006

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   Il est nécessaire de faire revenir France chez Nous. 200 EUROS par personne c'est une bonne idée je suis près à les mettre pour sauver le plus beau bateau du monde.

   CHRISTIAN DENY Photographe et Journaliste - 8 Septembre 2006

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   Et on aura tout compris!

   Le silence assourdissant des autorités sur le sort du pauvre FRANCE s'explique enfin: depuis de longs mois, des histoires de gros sous se négociaient à St Nazaire pour la construction de 2 paquebots... commandés par Star Cruises!!!

   Tout semble donc très clair aujourd'hui!

   Pourtant patron de PME, je suis écœuré par ce dossier qui illustre parfaitement comment le "tout fric" arrive à acheter même l'histoire d'un pays, et la conscience des peuples avec, concernant la défense de leur patrimoine.

   XD. L. - 8 Septembre 2006

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   Bonjour,

   Pour être franc, les nouvelles, tant pour le paquebot que les ouvriers d'Alang, ne sont pas très bonnes:

- la cour suprême d'Inde a statué... elle rendra son verdict le 4 Décembre!

- d'ici là, le navire est laissé à l'abandon, sans surveillance, la moitié du temps échoué, donc accessible aux ferrailleurs,

- mon ami John Voet, co-financier du projet "Dubaï SS France" est muet, respecte-t-il le secret des affaires en phase finale de négociations, ou bien a-t-il jeté l'éponge et est retourné dans sa Caroline du Nord?

   Il nous faut nous préparer à ce que nous nous refusons encore et toujours à imaginer: France terminant son existence sur les sables huileux d'Alang, entraînant dans sa mort une grande partie des ouvriers qui vont le démanteler. Car les rapports sont formels, même ceux du comité indien, l'asbestose touche un ouvrier sur six dans les chantiers d'Alang, qui, contrairement à ce qu'ils soutiennent, ne possèdent ni équipements ni technologie pour désamianter sans risque pour le personnel.

   L'arrivée du navire sur la baie d'Alang est le résultat d'une longue série de fausses déclarations (depuis le départ de Brèmes pour "réparations" en Asie) jusqu'à une demande d'entrée dans les eaux indiennes pour raisons "humanitaires" (sic!). Entre les deux, toutes les lois internationales sur le transport et l'exportation de produits toxiques (dont l'amiante) ont été bafouées).

   Si France ne peut quitter Alang, soit pour se rendre à Dubaï après désamiantage et rénovation, soit retourner à Brèmes pour désamiantage puis retour à Alang pour démolition (solution hautement improbable en raison des coûts!), alors la cour suprême reconnaîtra le "fait accompli"...

   Nous continuons notre lobbying auprès des autorités indiennes, soutenant en cela nos amis indiens de GreenPeace India et du Basel Action Network, BAN, en coopération avec le site australien www.ssmaritime.com/Norway-NewsUpdates-1.htm.

   Nous préparons un document que nous vous demanderons d'envoyer au Chief Justice of India, président de la cour suprême, et l'ambassadeur d'Inde en France.

   "Laksamana" - 9 Septembre 2006

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   La connaissance de ces projets de construction de 2, voire 3 navires à Saint-Nazaire explique en effet beaucoup beaucoup de choses...

   Mais je suis sceptique sur le projet de DUBAÏ; S'il y a bien quelque chose qui ne manque pas là-bas, c'est l'argent, par milliards de dollars. Et j'ai du mal à croire (même si le prix du rachat demandé par les démolisseurs à de quoi rester en travers de la gorge), que le projet ne soit pas finalisé depuis longtemps. Il doit y avoir quelque chose qui "cloche" et dont nous ne sommes pas au courant. Si quelqu'un a son avis sur cette question ?

   Philippe - 9 Septembre 2006

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   For your information. Now the ship is on the beach, and the case is before the court, the ship cannot legally be moved until clearance; for 1. the breakers get the go ahead, or 2. she is ordered to leave Indian territorial waters. Currently, Project Dubai is unable to do anything, until there is an outcome by the court. Do you mean that a purely private deal between Project Dubai and the current owner is subject to prior approval from the Court? I don't think so... Remember the breakers are fighting for their future existence, obviously, if they stagnate as bare hand scavengers and scrap merchant, their future existence is in jeopardy. Int'l laws and regulations won't allow this kind of business for ages! and they certainly have no desire to sell her at this stage. If I was in the shoes of Priya Blue, I'd accept the offer and spare some money to upgrade my ship breaking business to international safety and security standards and become the first environment (and worker) friendly yard in Asia. Even with such an investment, the cost of ship breaking will still be competitive and attractive to Western companies . Earlier it was Star Cruises that stood in the way, and there is much more to this story, which I hope to write about in the future. Only, when the court releases her, will the breaker have to mover her out to sea and they will have to sell her. Obviously, there is not one breaker anywhere who will now touch her, this leaves just one buyer in the field, Project Dubai. Will she be in good enough condition to be moved? Hope so, time does take its toll, but she is strong and was built well, thus she should stand up to it!

Réponse de Gopal Krishna

   hi!

   I think a purely private deal between Project Dubai and the current owner should not be subject to prior approval from the Court. Although the court did say that there will be no equity on the owners.

   I am saying so because had that been the case the court order for anchoring to Haryana Demolitions Pvt Limited, would not have been misused to sold it to Priya Blue Shipping Limited.  

   Thanks  gopal krishna - 11 septembre 2006

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   Bonjour !
   En lisant les diverses interventions sur le forum, je suis tombé sur le message de Laksamana en date du 08/09 (je crois), qui demande ce que M
Sardou pense de tout cela. Je crois me souvenir que ce chanteur, invité par une radio dite périphérique, lors de l'inauguration, en 2001, d'une cage à lapin sur mer, je veux dire un HLM sur mer, pardon, ce que certains appellent un paquebot de croisière, à savoir l'Européan Vision, avait déclaré, déjà à
l'époque, que le dossier France, (auquel les journalistes faisaient référence pour lancer une comparaison entre les 2 bâtiments), était du
passé et que la page était tournée. Il avait même l'air de regretter avoir connu le succès avec son disque sur le France, se retranchant
derrière le fait qu'il fallait regarder vers l'avenir. Regarder vers l'avenir est très positif, sauf si cet avenir se construit sur les dépouilles du passé, ce dernier devant plutôt être le socle sur lequel cet avenir se construit. Faire appel à M Sardou pour défendre le France aujourd'hui, serait, à
mon avis faire pire que mieux et perdre son temps : Lui aussi n'a vu dans le France qu'un moyen populaire, pour ne pas dire facile, de se faire de l'argent, et rien d'autre. Si vous avez moyen de vérifier les infos citées plus haut  (j'ai tout cité de mémoire, et je ne voudrai pas commettre d'erreur grossière même si l'anecdote est vraie)

Extraits vidéo :

Raymond Legrand - 12 Septembre 2006

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   Je faisais remarqué à REUBEN GOOSSENS (ss maritime) que je comprenais depuis peu pourquoi le France avait enterré tout projet de retour du France, et que cette évidence ressortait au grand jour en apprenant la commande de 2 paquebots par STAR CRUISES à St Nazaire. Ou quand le gros fric tue l’histoire d’un pays…     Xavier  LOUGNON

 Réponse de Reuben

   Sadly the current French Government has done all to stop her from coming home. Remember Chirac hates everything De Gaulle had to do with, and SS France was De Gaulle's final great Maritime project. She would have been back in France had it not been because of Chirac!

   There is still hope regardless of her current situation, as the Indian court will now decide on December 4 if she is to be banished from Indian territorial waters. This means not a breaker in the world will touch her, thus Project Dubai will be able to buy her without any problems. We just hope that no damage is done to her keel between now and then. During the huge king tides at Alang, she is full afloat!

   Best wishes from Australia and "Vive le SS France!" Reuben Goossens - 12 Septembre 2006

Traduction par AltaVista

   Tristement le gouvernement français courant a fait tous pour l'arrêter de venir à la maison. Rappelez-vous que des haines de Chirac tout De Gaulle a dû faire avec, et le France étaient projet maritime final de De Gaulle. Il aurait été arrière en France l'a eue non été en raison de Chirac !

   Il y a espoir immobile indépendamment de son situation actuelle, car la cour indienne décidera maintenant décembre de 4 si elle doit être bannie des eaux territoriales indiennes. Ceci signifie que pas un démolisseur dans le monde le touchera, ainsi le projet Dubaï pourra l'acheter sans aucun problème. Nous espérons juste qu'aucun dommage n'est fait. Pendant les grande marées de Alang, elle est à flot, en marée haute

 

Complément d'infos par Reuben Goossens

Pryia Blue (Indian current owner and shipbreaker) does not want to sell her as there is a massive campaign amongst all breakers to keep her at Alang to save the ships breakers future business. Thus, They are currently not negotiating with Dubai, and as I said, if they are commanded (by the Supreme Court) to send the ship offshore, then they will have to sell her.

Traduction par AltaVista

   Pryia Blue (propriétaire) ne veut pas vendre car il y a une campagne massive parmi tous les ferrailleurs pour garder le paquebot à Alang pour sauver les affaires des démolisseurs de bateaux. Ainsi, ils ne négocient actuellement pas avec Dubaï, et comme il se dit, ils sont commandés par la cour suprême si ils ne peuvent pas le casser, alors ils devront le vendre. Reuben  - 12 Septembre 2006

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   Il est certain que si que si Pryia Blue arrive à casser le France malgré l'opposition générale, les tonnes d'amiantes et autres déchets toxiques, il pourront ensuite casser n'importe quel navire dans les mêmes conditions. C'est sans doute pour ce motif que les ferrailleurs tiennent absolument à conserver le navire.

   Thierry B. - 16 Septembre 2006

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   Combien de temps encore va-t-on devoir assister impuissants à cette agonie avant la mise à mort ? Cette corrida n'en finit pas.
   Aux dernières nouvelles, d'après le site de l'australien R. Goossens (qui ne croit plus au miracle), "un trou serait apparu à bâbord près de sa quille, ce qui signifierait que durant les grandes marées l'eau entrera dans ses ponts inférieurs".

   Ce paquebot a une belle âme, mais tous les responsables de son massacre ne devraient pas être fiers de la leur, si toutefois ils en ont une. J'ai envie de vomir !

   PS : une idée pour un prochain reportage à Thalassa "Vivez l'échouage du France en direct d'Alang comme si vous y étiez".

   C. TUREK (77) - 17 septembre 2006

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   CECI EST UNE INFO TRÈS SÉRIEUSE

   Il serait possible de faire revenir  le paquebot en France métropolitaine avec une fonction très honorable d’hôtel flottant, centre de congrès, spectacles  et séminaires. Plusieurs sites existent.

   Un investisseur étranger serait prêt à s’engager s’il y avait un consensus général à ce sujet.

   La question qui se pose est la suivante : quelle est la volonté politique de nos dirigeants sur un tel projet ?

   Mr Grasset - 20 Septembre 2006

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   Vont-ils le laisser longtemps comme çà ?

   La rouille étale son domaine sur sa peinture autrefois blanche immaculée !

   A demi sur l'eau ,et à demi sur le sable.....

   Alors, je me pose des questions :

   Le France est porteur d'amiante,c'est vrai et nous le savons tous. Nous connaissons aussi les problèmes liés à l'amiante,ces problèmes sont les mêmes que ceux du Clemenceau.

   J'arrive donc à me poser ces questions:

1) Pendant que Norway était remorqué vers l'Inde,où étaient les navires de Greenpeace?

2) Où donc étaient les Zodiacs ?

3) Où étaient les premières pages de nos journaux ?

4) Pourquoi le silence de Thalassa ?

5) Le 17 septembre c'était le week-end européen du patrimoine, nous avons eu le droit à de belle photos sur de jolies locomotives à vapeur sauvées des ferrailleurs, et les photos du France ?je pense que rappeler aux français que leur France est tout simplement abandonné sur une plage, loin de son pays, ferait le plus grand bien aux associations qui se battent pour le ramener à la maison.

6) Pourquoi ce silence ?

   Le plus beau paquebot du monde meurt lentement dans l'indifférence !plus de lumière; plus de décors, plus de musique, plus de danse ! stop pour les machines.

   Dominique - 21 Septembre 2006

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   Bonjour à tous,

   Pour répondre à certaines personnes sur le rôle de Greenpeace, ils ont déjà fort à faire avec les actions juridiques contre les "vilains" qui veulent détruire France sans sommations. Et heureusement qu'ils sont là car nous avons déjà failli le perdre plus d'une fois. Un groupe international comme eux, avec leurs ramifications dans de nombreux pays, est un vrai réseau de renseignements. La seule arme qu'ils leur reste est l'avocat et ses injonctions. Le bon vieux zodiac, que nous voyons de temps en temps pour accoster un vieux porte avions rouillé sans comparaison avec notre fleuron, n'est plus aussi performant dans un cas comme celui là. Les sabres d'abordage ont laissé place aux claviers. Bref, laissons les faire et je dirai même mieux, aidons les par des dons pour financer ces actions qui coûtent très cher à mettre en œuvre.

   L'association PLPF de Saint Nazaire a fait ce qu'elle a pu aussi et continue pour la préservation en relation avec les ONG de la Plate-forme contre le démantèlement des navires, à Bruxelles. Son rôle est important même si des détracteurs minimisent son rôle. Qu'ont t ils fait eux, pendant ce temps là ?

   Concernant les politiques, et notamment ceux du gouvernement actuel, arrêtez de gaspiller des timbres pour leurs écrire pour sauver le France. Ils ne feront rien. Ce n'est plus leur rôle et ils s'en foutent comme de leur première chemise. Les formules du style "Nous transmettons au Ministre de ...." ne servent qu'à grossir le dossier qui calera une armoire bancale dans un bureau.

   L'avenir du Paquebot est entre vos mains. Et là, je m'adresse aux patrons, aux chefs d'entreprises, aux actionnaires, à tous ceux que le destin et le travail ont plutôt privilégié. Le classement des plus riches dans le monde donne le premier français avec 21 milliard d'euros de fortune personnelle. De quoi acheter 210 paquebots France et de les remettre en état. C'est un peu simpliste mais c'est juste une question de volonté. De vouloir investir dans ce pays qui est le notre, de vouloir sauver le patrimoine, de vouloir créer des emplois autrement qu'à l'étranger et surtout en Asie, de vouloir créer des richesses autrement que pour soi.

   Et la presse ? Elle joue un jeu qui n'est pas le notre. Elle ne fait rien pour arranger les choses mais ne fait que desservir le destin du plus beau des paquebots. Poser la question à quelqu'un qui suit l'actualité par la presse sur le présent du navire. Il va vous dire "ah bon, il n'est pas encore détruit", ou "ce dangereux bateau avec tout cet amiante, on en veut pas", ou encore "il est complément rouillé votre bateau". En fait rien de vrai dans tout ça. Juste des infos glanées de ci de là sur la une, la deux, le journal Ouest machin et le Paris truc. Le magazine de la mer, c'est pareil. Ils doivent être tous en plongé car personne ne répond aux courriers qu'on leur envoie. Ou un gros mérou a mangé la réponse. Si un phare brille pour ceux qui sont absents au rendez vous d'une urgence, ils vont être bronzés.

   Je remercie l'australien Goossens pour son merveilleux site et ses infos que nous avons au jour le jour. Un type comme lui se bat aussi pour sauver France de la casse. En Australie ! A l'autre bout du monde, notre paquebot préoccupe pas mal de monde. Reuben a même eu une attaque il n'y pas longtemps car il ne devait pas se ménager la santé avec ses activités. Il est partisan du projet de Dubaï qui  est très avancé en rapport au nôtre mais le nerf de la guerre est plus présent aux émirats que chez nous pour ces choses là. Ce n'est pas normal et vraiment dommage.

   Le paquebot ne meurent pas dans l'indifférence totale mais des personnes comme nous essayons de réellement créer quelque chose pour le sauver. Les ONG comme GreenPeace, Bellona et tous les autres aussi. L'indifférence, c'est plutôt quand on critique que rien ne se fait mais qu'on ne fait rien soi-même. Un petit quelque chose seulement suffit pour agir. En parler à son chef, son patron, déposer des tracs chez les commerçants, etc., etc.. Et ainsi, tous le monde saurait que le France n'est pas rouillé, tous pourri, dangereux et détruit. Inondez la presse de mails et de courriers, aussi, au lieu d'inonder les forums.

   Et pour ceux qui pensent que l'on peut en faire un Hôtel, centre d'expos, etc.. C'est bien évident. On y a penser bien avant vous. C'est même là dessus que l'on se bat actuellement et pour le ramener à Honfleur. Ça ressemble à un ancien projet connu, il s'en inspire mais ce n'est plus le même capitaine à bord. Mais là aussi, il faut des forces vives efficaces et que nous recherchons actuellement.

   En tout cas, tant que nous pourrons, nous nous battrons pour le sauver.

   A bientôt j'espère. FRANCEment Vôtre, Jean Philippe Prieur, 22 Septembre 2006

   Resp Comm de l'association Pour Le Paquebot France : pourlepaquebotfrance@yahoo.fr

   Président du Club Le France Prestige : club-le-france-prestige@wanadoo.fr - site web WWW.CLFP.FR

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   OUI, MAIS

   1 - GREENPEACE ne se bat pas pour sauvegarder un patrimoine, mais pour lutter pour une éventuelle pollution, intoxication etc...

Même si les anciens marins du FOCH ont été heureux de le revoir "rentrer à la maison", le porte avion FOCH n'est pas revenu en France pour être réhabilité en Hôtel flottant...

   2 - CHIRAC est dans son rôle en "transmettant" au ministre de la culture : la sauvegarde du patrimoine concerne le budget de la culture et non sur celui de l'Élysée.

Chirac ne serait pas dans son rôle en voulant empêcher la destruction d'un paquebot non Français alors qu'il y a tant de problèmes + important !

En revanche, un des principaux rôle de la culture est de faire le nécessaire pour sauvegarder son patrimoine !

   3 - Le Rôle de la presse est d'informer et non de prendre parti, c'est ensuite à ceux qui l'a lisent d'agir.

   4 - A quoi bon solliciter les plus grosses fortunes, si une clause du contrat de vente à l'indien interdit toute nouvelle transaction autre que pour la ferraille. En disant cela, je ne pense même pas aux fortunes Nationales mais à celles de DUBAÏ qui semblent avoir les pires difficultés de l'acheter...

   J'ai suivi avec attention tous les débats autour du travail pour la sauvegarde de France. Lorsqu'il était à BREMERHAVEN, les associations n'ont peut être pas suffisamment fait :

   Quelques exemples :

   Je me souviens d'un rassemblement organisé à Paris auquel j'ai voulu participer. A ce moment là, le paquebot était encore en Allemagne.

   En fait, le rassemblement consistait à déjeuner à bord d'un bateau mouche pour se raconter ses vieux souvenirs à bord de France-Norway. Même pas une banderole sur le bateau mouche !

   Je m'y suis rendu mais arrivé devant le bateau mouche je suis aussitôt reparti...

   Et les visites de l'association à BREMERHAVEN à quoi ont t-elles servies sinon à alimenter un programme du télévision dont le contenu n'a même pas été validé par l'association sur place. En fait, l'association s'est fait plaisir en revisitant le navire... encore et toujours pour la nostalgie...

   Lorsqu'on agit pour une cause, il faut connaître sa cible : "toucher" les bonnes personnes, Il faut établir un véritable programme de guerre (le mot n'est pas trop fort, le paquebot n'étant plus juridiquement Français) Ensuite, les associations doivent s'unir et comme en politique savoir RASSEMBLER !!! autour de la cause à défendre...(et non pas que rassembler des dons !)

Rendez-vous compte, il n'y a même pas eu une seule manifestation "bruyante" avec banderoles devant la culture !!!

   José BOVE ne va pas couper les champs d'OGM tout seul... alors que nos associations ont cru à tord que leurs seuls Responsables reçus par quelques Directeurs de cabinets de ministres allaient pouvoir changer les choses...

   Encore dernièrement, je lisais sur un site d'une des principales associations qu'un appel à monter sur Paris serait "PROCHAINEMENT" lancé !

   L'association ne précise pas si l'éventuelle manif. aura lieu avant ou après l'échouage de France....................

   Bien cordialement. - F. MULLER - 23 Septembre 2006

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Votre réflexion:

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Oct. 2005 - Nov. 2005 - Déc. 2005

Jan. 2006 - Fév. 2006 - Mars 2006 - Avril 2006 - Mai 2006 - Mai 2006- Juin 2006 - Juillet & Août 2006 - Sept. 2006 - Octobre. 2006 - Nov. 2006 - Déc. 2006

Janvier & Février 2007 - Mars - Avril 2007 - Mai 2007 - Juin 2007 - Juillet & Août 2007 - Sept. 2007 - Oct. 2007 - Nov. 2007 - Déc.2007

Jan. 2008 - Fév. 2008 - Mars 2008 - Avril 2008  - Mai 2008 - Juin 2008 A Sept. 2008  - Oct.-Nov.-Déc. 2008

Janvier - Mars 2009

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

retour à l'accueil ou Haut de page