Et toujours avec son étrave bien effilée
:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

PRECEDENTE