Forum sur l'avenir du "NORWAY"; Mars - Avril 2007
:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Votre réflexion:

retour à l'accueil ou Le(s) Dernier Message Posté (Bas de la Page)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

   Bonjour a tous,

   J'apporte une nouvelle qui, je l'espère, changera l'avenir de notre paquebot.

je suis en contact avec des gens de groupe Lancaster qui m'ont affirmer qu'il ont versé un garantie financière pour l'achat du paquebot afin de l'exploiter dans un complexe hôtelier au Cambodge... à suivre

 

   Amicalement norway for ever - 2 Mars 2007

 

  ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

IL FAUT LE SAUVER DE LA CASSE EST LUI TROUVER UN ACHETEUR CONTINUER ON VOUS SOUTIEN TOUS TOUS LES HAVRAIS

   Laurent R. - 5 Mars 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   On se doit de sauver le "France" car il appartient à notre patrimoine, il est un des fleurons du savoir faire Français, n'oublions pas que avant l'explosion de la chaudière, les moteurs du France ont parfaitement marchés pendant 40 ans sans aucun ennui mécanique. Ce paquebot est magnifique et le voir échouer sur le sable d'Alang à l'abandon à la merci de tout le monde comme on le voie dans la vidéo du site me fait mal au cœur.

   Vive le France - Édouard - 11 Mars 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   Je pense qu'il a plus urgent pour instant comme le Norway en Indes

   Laurent R. - 18 Mars 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   Bonjour,

   Les nouvelles sont alarmantes, mais nous pensons qu'il serait bon de faire jouer la corde nationaliste des grandes entreprises indiennes, dont certaines sont en affaires avec des majors français: Renault, Carrefour, Areva, Arcelor...

   SauvezLeFrance - Laksamana A. Daniel - 19 Mars 2007

  Envoyez le document ci-après à:

Texte: à copier/coller

   Sir, Mr Chairman,

 

   Your enterprise, among several others, represents the remarkable rise of India business and its name is now known worldwide. It brings another touch to the otherwise brilliant picture of your country.

 

   Unfortunately, there is a dark dot besmirching this positive impression: SS Blue Lady, now registered as “polluted floating wreck”, illegal entry scandal and fait accompli and the proven menace hanging over the health of Alang shipbreakers sites workers and the residents due to the removal of 1,200 tons of asbestos remaining in the ship.

 

   You know this story already... and you are also certainly aware that there are projects to buy the ship and bring her back to her original conditions (SS France) with several utilizations.

 

   The fate of the ship rests in the hands of the Supreme Court which regularly postpones its decision; in the meantime, SS Blue Lady, slowly but surely, sticks in the mud, until it becomes impossible to move her and tow her away.

 

   SS France was a symbol for French people and millions of them simply cannot envisage her being scrapped by workers without proper technology and equipment, already sentenced to death.

 

   Sir, Mr Chairman, you can do something… it’s not too late… you have the possibility to lobby and show the world that India cares for her people, respects the international laws about polluted materials and participates to the salvage of a prestigious symbol.

 

   Sir, Mr Chairman,  we respectfully thank you for your kind understanding and assistance,

 

   Laksamana A. Daniel

   Paris/Jakarta/Bali

This message was sent to:

  • -    Tanti Tulsi, Suzlon Energy,

  • -    Mukesh D. Ambani, Reliance Industries Ltd,

  • -    Lackshmi Mittal, Mittal Steel,

  • -    Ratan Tata, Tata Automotives

  • -    Keshub Mahindra, Mahindra & Mahindra,

  • -    P.R.S. Oberoi, Oberoi Hotels.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   Soyons confiant

   IL y a quelques heures, j'étais très très inquiet, mais à force de vouloir trouver la quiétude dans mon esprit, je me suis renseigné. Soyons silencieux, soyons patient et nous verrons qu'un miracle peut arriver. Mais chut, ne me demandez pas de vous dire quoi que ce soit. Une personne m'a dit que...... à suivre.

   Respectez ce silence qui est une règle d'or pour la sauvegarde de notre diamant des mers.

   Pascal B. - 20 Mars 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   Je voudrais dire a Mr Laurent R. que peut être il y a plus urgent, mais qu'on a le droit de s'accrocher à quelque chose et que tant qu'il y aura des gens qui y penseront et qui croiront à France, Norway il continuera d'exister. 

   Desbordes D - 22 Mars 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

   Dans un livre qui vient de paraître sur le France, il est indiqué que des trous ont été percés dans la coque afin de stabiliser le bateau sur le sable, dans ce cas il semble que la situation est définitivement désespérée………..

   T. PERROT - 22 Mars 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

   En réponse au précédent E-mail :
   Cette information est, semble-t-il, erronée...
   Pour ma part, je me suis bien gardé - Dieu m'en préserve d'ailleurs- de faire l'acquisition de l'ouvrage auquel vous faites implicitement référence....

   L'auteur dudit ouvrage a l'aplomb incroyable, je dis bien, et je le répète, incroyable, d'appeler le France "vieux frère", quand on sait que cet auteur, ce "Monsieur" et son équipe ont "produit" dans un  journal à grande diffusion- bien avant le départ de Bremerhaven- des articles défavorables à notre navire, à sa conservation, etc... etc.... etc...

   Là aussi, tout comme on a pu observer à propos de  l'attitude des responsables de NCL-France- on "verse des larmes de crocodile"...Sur le papier... Et ici, dans un ouvrage... Sorti au " bon moment"..ou que l'on croit être le "bon moment"..Et on a dit le contraire ailleurs... Reprenez les archives. Les contradictions sont tellement matérielles qu'elles peuvent être touchées du doigt... Mais ces personnes ont un défaut : elles se trompent d'acteurs, comme on dit... Mais enfin, tous ces agissements resteront et seront retranscrits dans l'histoire du France, et dans l'Histoire Maritime générale...Il faut espérer qu'un jour, tout cet épisode, celui de l'après-Miami, soit longuement écrit ...Et que France "trace" à nouveau des traits dans l'azur d'horizons nouveaux....

Henri Heurté, Paris, 24 Mars 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

   Bonjour,

   Nous avons une émission nommé THALASSA, sur FR3 (magazine de la mer) je ne peux que constater qu'à ce jour. 

  Georges PERNOUD ne porte aucun intérêt à la situation du paquebot et qu'il pourrait par le biais des ondes lancer un message pour essayer de sauver le FRANCE des ferrailleurs.

   Yves LOUBRY - 04 Avril 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

   Bonjour.

   Vous savez qu' il y a un post d' ouvert sur le forum de Thalassa: ne délaissons pas FRANCE NORWAY. Ce post contient à ce jour 14 pages, 332 réponses et a été lu 20981 fois. Malgré tout, l' émission reste muette sur le sujet et, je ne me fais plus d' illusion (sauf à titre " posthume ")qu' il sera un jour traité. Mais, comme vous le dites, je suis persuadé qu' un message régulier de leur part aurait sans doute fait changer les choses.

   F DEILLER - 07-04-2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

   En réponse tardive à M. PASCAL B.

  Un proverbe dit que "qui ne dit mot, consent" et que de plus, malheureusement, j'ai bien peur qu'une amnésie polico-politicienne des lois fasse le bonheur de certains; récapitulons et soyons logiques:

  Le FRANCE a été vendu sous le gouvernement de M. CHIRAC. Comme par hasard, Mme D'ORNANO, proche du pouvoir, n'en veut pas à Honfleur.

  La NCL, alors propriétaire du navire a pu le faire partir pour l'Inde sans désamiantage.

   L'Inde retarde sa décision dans le seul but de miser sur la dégradation du paquebot afin que la seule solution soit de le démanteler sur place, le Clémenceau nous fut réexpédié en bien moins de temps.

   La NCL, pour pouvoir garder ses ports d'attaches aux USA a racheté le " United States", à voir les photos, la restauration semble aux oubliettes.

   Thalassa, émission de la TV publique, malgré des milliers de messages, ne parle pas de la fin de notre fleuron maritime.

   Aucun candidat n'a été interpellé sur la question, pourtant d'actualité, alors qu'en 1974, VGE promettait le maintien de la CGT.

   Je pense sincèrement, au vue des photos, que la bataille, maintenant, est autre, qu'on en finisse avec les "on-dit" ou "je sais de source sûre mais que je nommerais pas", le bateau est condamné et tous les gens qui prétendent le contraire par des "on dit", n'ont qu'à en premier lieu décliner leur nom, comme je le fais moi-même.

   Philippe BERTOLO à NICE - 15 Avril 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

Bonjour, Voici ce que je trouve en page d'accueil d'Orange Dimanche15 Avril.

Le Havre, patrimoine mondial de l'humanité !

   Classée par l’Unesco, Le Havre est avant tout le chef d'œuvre d'Auguste Perret, le père de l'architecture moderne. Ses habitants ont retrouvé la fierté d'être Havrais et les touristes, oubliant leurs préjugés, découvrent une "œuvre d'art monumentale".

   "L'UNESCO est-elle tombée sur la tête ?" C'est la question qu'a posée l'hebdomadaire Paris-Match quand la très digne organisation internationale a décidé, en 2005, d'inscrire la ville du Havre dans le patrimoine mondial de l'humanité.

   L'article, à vrai dire, reflétait l'opinion d'une bonne partie des Français, qui ont gardé la culture des vieilles pierres. Comment pouvait-on mettre sur le même pied le Mont Saint Michel ou la cathédrale de Chartres (les premiers sites français inscrits sur la prestigieuse liste) et une ville toute en béton, reconstruite dans l'urgence après la dernière guerre, dont l'architecture grise et rectiligne était souvent qualifiée de "stalinienne" ?

   Les Havrais eux-mêmes n'en revenaient pas… Ils avaient mis du temps à accepter cette ville nouvelle qu'Auguste Perret leur avait léguée, et ils n'avaient absolument pas conscience, pour la plupart, qu'elle puisse mériter un tel honneur. Même s'ils appréciaient la qualité de vie qu'elle leur offrait.

   Aujourd'hui, grâce à cette reconnaissance officielle, leur regard a changé. Ils ont retrouvé la fierté d'être Havrais et les touristes sont de plus en plus nombreux, oubliant leurs préjugés, à venir découvrir une "œuvre d'art monumentale" élevée au rang de ville-témoin de l'architecture moderne.

La plus grande reconstruction d'après-guerre

   Pour qu'un site naturel ou culturel puisse être classé au patrimoine mondial de l'humanité, il faut, dit la charte de l'Unesco, qu'il ait une valeur universelle exceptionnelle. Depuis 1978,  830 biens, à travers la planète, ont eu le privilège d'être admis sur la liste. La municipalité du Havre, quant à elle, a travaillé dix ans pour décrocher ce label. C'est en 1994 en effet qu'elle a entrepris les premières démarches et commencé à établir son dossier, en développant trois arguments .

   Le Havre est tout d’abord le chef d'œuvre d'Auguste Perret, considéré comme le père ou le "pape" de l'architecture moderne. Ancien professeur de Le Corbusier, il était en fin de carrière lorsqu'en 1945 il a été nommé architecte en chef de la reconstruction de la ville et il y a mis en œuvre le fruit de l'expérience de toute une vie .

   Ville la plus détruite de France, Le Havre est ensuite la plus grande reconstruction française, en superficie (150 hectares), et la plus cohérente en termes d'urbanisme et d'architecture. Sur vingt ans, autour de Perret, une centaine d'architectes ont fait de la ville un chantier d'expérimentation des nouveaux outils techniques, conférant au béton armé ses lettres de noblesse. Le Havre s'est ainsi acquis un statut de2,  laboratoire.

   Enfin, Le Havre a aussi valeur de témoignage sur une période tragique de l'histoire : la Seconde Guerre Mondiale, dont la ville a particulièrement souffert. (Les bombardements y ont fait plus de 5 000morts et 80 000 sans-abris). Elle illustre les aspirations sociales et urbaines d'une société industrielle au début de la période des "Trente Glorieuses".

Sur les pas d'Auguste Perret

 

   Ces arguments ont convaincu les 21 membres du Comité du Patrimoine mondial puisque le 15 juillet 2005 ils votaient à l'unanimité l'inscription tant espérée. Venant après celle des villes de Brasilia et Tel Aviv, elle confirmait la volonté de l'Unesco de faire entrer la seconde moitié du 20ème siècle dans la notion de patrimoine.

   Pour apprécier à sa juste valeur l'œuvre d'Auguste Perret, rien de tel que de suivre le circuit établi par l'Office de Tourisme du Havre. Il part de l'Hôtel de Ville, l'édifice le plus monumental de la reconstruction, qui est situé en plein centre, au croisement des deux grands axes de circulation nord-sud et est-ouest. Il est dominé par une tour de 72 m de haut (18 étages), conçue à la manière d'un beffroi et couronnée par un salon panoramique d'où l'on peut contempler le strict agencement de la ville, avec son horizon de tours et d'avenues ordonnées comme un jardin à la française..

   Répondant à celle de l'hôtel de ville, la tour-clocher de l'église St Joseph (107 m de haut) est l'autre point culminant de la ville. C'est dans cette église, dédiée aux victimes des bombardements de la guerre, qu'Auguste Perret demanda a être enterré. D'aspect sévère, extérieurement, elle étonne le visiteur, dés qu'il y pénètre, par l'extraordinaire lumière qui jaillit de ses 378 m2 de vitraux.

   Partout le béton est roi. C'est le choix qu'avait fait Auguste Perret dés l'origine. Mais un béton parfaitement maîtrisé, qui a bénéficié des nombreuses recherches techniques de l'architecte et qui a été utilisé, dans les façades, selon des procédés divers : béton teinté, bouchardé, layé, brut ou lavé, donnant ainsi une grande variété de formes, de textures et de couleurs.

Plongeon dans les années 50

   En visitant l'appartement-témoin que la municipalité a eu la bonne idée d'aménager dans l'un des îlots de la place de l'Hôtel de Ville, on s'aperçoit que Perret avait aussi des conceptions d'avant-garde en matière d'aménagement intérieur et de confort. Chaque logement a été imaginé pour recevoir un maximum de lumière; les cloisons sont modulables (pas de mur porteur); la cuisine, ouverte sur la salle à manger, est intégrée dans l'espace de vie.

   Détail amusant : cet appartement-témoin, remis dans son état d'origine, a en outre été meublé et équipé dans le pur style des années 50, au moindre objet près.

En projet: le Centre de la Mer

   Construite plus tardivement, en 1982, et confiée au célèbre architecte brésilien Oscar Niemeyer, la Maison de la Culture témoigne de la volonté du Havre de rester fidèle à son image de modernité. Même si cette sculpture de béton a eu quelques difficultés, au début, à s'intégrer à l'univers d'Auguste Perret… Une nouvelle œuvre monumentale et révolutionnaire est en projet : le Centre de la Mer et du Développement Durable, baptisé Odyssey  21, dont les plans ont été établis par Jean Nouvel.

   Parce que, comme l'écrit Vincent Duteurtre, architecte à la mairie du Havre, "c'est en cultivant la différence que notre ville trouve sa raison d'être. Mais il faut un certain courage car Le Havre s'expose ainsi à la critique facile de tout ce qui sort des conventions, tout ce qui dérange les idées bien en place."   

   C'est aussi ce courage des élus locaux que l'UNESCO a récompensé en classant la ville   "patrimoine mondial de l'humanité".

   Et elle donne, ce faisant, un sens prophétique au message que le général de Gaulle inscrivait en 1944 sur le livre d'or de la ville : " Au Havre, blessée pour la France mais vivante ! et qui sera grande !" 

Pierre BONTE

_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_ 

Mon avis

   Le France est le complément naturel du Havre, car il est le dernier TRANSATLANTIQUE et non pas paquebot de croisière ou de mi-croisière comme le QE2 ou le QM2 intéressants par ailleurs mais non pensés, conçus, dessinés, construits pour transporter des passagers à travers le plus hostile des océans.

   Le France est aussi le témoignage architectural d'une époque révolue, les années 60, sa ligne extérieure était la plus élégante jamais arborée par un navire. (on pourrait discuter sans fin  de la beauté respective de Normandie/France) mais sans chauvinisme  il n'y a pas de concurrents car les constructeurs Anglais sont passés sans transition d'une ligne style "paquebot début de siècle" , droite, rigide, austère (QM1 QE1) à une ligne fin de siècle (QE2 même à l'époque, QM2). Il n'y a ni mépris, ni rejet, ni jugement esthétique car les QE1, QE2, QM1, QM2 sont de très beaux paquebots, pleins de charme, mais pas représentatifs de l'architecture navale de mi-XXème.

   Le France  (et pas le Norway qui objectivement dans sa ligne pré-90 est assez fade et dans sa ligne  post-90 assez laid, ni le Blue lady , carcasse rouillée, simple base historique de la renaissance du France)  doit être classé au patrimoine, par la France, en attendant que l'Unesco évolue et comprenne que des productions "industrielles" peuvent recéler autant de création, de génie et de beauté que des bâtiments immobiliers. Mais ceci nécessitera  une grande évolution des mentalités.

   Certes, l'intérieur du France n'était pas très beau, sans concurrence avec Normandie, QE1/2; QM1 mais il était révélateur de l'après 2ème guerre et rejoint parfaitement l'architecture havraise. Il faudrait restaurer tel quel ce qui reste et reconstituer le reste (la plupart des pièces démontées du France doivent encore exister quelque part)

   Il faut sauver le France et le ramener au Havre pour que cette ville puisse montrer aux visiteurs son passé d'unique grand port transatlantique français. Il faut 20/25 m€ pour le ramener et le sauver de la casse

   Tout le reste de la restauration pourra attendre des jours meilleurs. Il s'abîmera un peu dans les eaux du Havre , mais techniquement, tout est réparable et plus les années passeront, plus il aura de valeur jusqu’au jour ou un mécène décidera d'investir.

   L'urgence est de le sauver d'Alang et de la ramener, et c'est parfaitement faisable, il n'est enfoncé dans la vase que de quelques mètres, un grande marée et un petit  dragage l'ont sortiront  et sa coque est parfaitement en état de supporter le voyage de retour (Je sais bien qu'un pseudo journaliste maritime a écrit que des trous ont été percés dans cette coque, mais  c'est faux et même si cela était, des tous dans  le métal se bouchent simplement par des plaques soudées.

    25 m€, c'est 4 fois moins que ce que la DDE va dépenser à quelques kms de chez moi pour passer 2km de rocade de 2 à 4 voies

   Examinez les budgets des différents travaux menés par les régions ou l'état, vous verrez que 25ME, c'est une somme dérisoire.

   Et pour ce prix, on peur sauver la carcasse du plus beau des bateaux qui ait jamais navigué.

   Si le France état Anglais ou américain, il ne pourrirait pas à Alang. Il est né dans le mauvais pays au mauvais moment,

   Paul de Charente Maritime - 15 avril 2007

 PS Pourquoi ne pas envoyer un mail à Pierre Bonte qui a écrit l'article sur le Havre, au point où nous en sommes.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

   Bonjour,

   L'idée de rapatrier le paquebot dans le port du Havre est sans doute le meilleur hommage que l'on ai pu lui rendre. Mr Dahan y avait pensé aussi lorsqu'il voulait racheter le paquebot. Malheureusement, le maire actuel s'est opposé à sa venue. Seule la ville d' Honfleur s'était montrée intéressée par le projet. Il semble qu'aujourd'hui quelques personnes bien placées aient mis fin en "faisant pression" à cette aventure.

   F Deiller - 19 Avril 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

   Bonjour à tous,

   La décision de la Cour suprême Indienne est de très mauvaise augure. Je crains que "FRANCE" ne soit désormais définitivement condamné...
Nous avons le devoir ( comme je l'ai déjà dit ) de faire vivre et d'entretenir désormais sa légende comme celle de "NORMANDIE"...

   " TEMPUS FUGIT " Gérard MERCIER - 21 avril 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

   Messieurs, je viens de part ce message soutenir vos efforts pour sauver notre cher paquebot France, vous soutenir pour ne pas voir disparaître une merveille de notre patrimoine français, il serait peut-être bon de faire appel a nos chers politiciens afin de laisser notre bijou rester sur du sable à pourrir et polluer l’entourage, nos politiques pourraient peut-être s’intéresser à notre richesse française.

   H j p, 02 Nogent l’Artaud (Aisne) - 24 avril 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

   Messieurs, je viens de part ce message vous soutenir dans votre action pour sauver le France, notre patrimoine français afin qu’il ne soit pas démantelé ou abandonné sur le sable de l’inde, je suis de toutes vos actions pour que celui-ci soit préservé,  encore que ceci ne soit pas déjà trop tard, avec tout mon soutien

   HJ, NOGENT L’ARTAUD 02 AISNE - 24 avril 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

C’est un malheur de découper un tel paquebot, une telle beauté, le dernier des transatlantiques français.

MORTINI Francis (Mèze Sud) - 25 avril 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

Un grand paquebot comme celui-ci qui était la grandeur de la France et qui a parcouru plusieurs fois le tour du monde doit continuer à vivre.

POIRET Christian (MARNE Vertus) - 25 avril 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

J’attendrais de voir ce bateau un jour en France, mais je serais très heureuse qu’il vive où qu’il soit.

PELLERIN Christiane (Marne, Vertus) - 25 avril 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

Pourquoi découper ce fantastique paquebot, c’est un crime.

Quéré Laurence (Marne) - 25 avril 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

J’attendrais de voir ce bateau un jour en France, mais je serais très heureuse qu’il vive où qu’il soit.

PELLERIN Christiane (Marne, Vertus) - 25 avril 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

Un grand paquebot comme celui-ci qui était la grandeur de la France et qui a parcouru plusieurs fois le tour du monde doit continuer à vivre.

POIRET Christian (MARNE Vertus) - 25 avril 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

J’aimerai que ce navire (France) soit sauvé, j’en ai tellement entendu parler par mes parents.

BOUCHE Christelle (Puy en Velay)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

J’attendrais de voir ce bateau un jour en France, mais je serais très heureuse qu’il vive où qu’il soit.

PELLERIN Christiane (Marne, Vertus)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

Il est bien malheureux de découper un aussi joli navire( Le France)

BLUM Claude (Aisne)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

Quelle tristesse de voir ce bateau sur le sable, lui de qui on a dit un jour ''Il a épousé la mer''.

MORTINI André (Marne) - 25 avril 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

   Bonjour,

   Etant Havrais de naissance, je m'intéresse un peu a l'histoire de ma ville. Je n'ai jamais connu malheureusement le paquebot sous le nom de France et je suis bien déçu d'apprendre au fur et a mesure la mort lente et abominable de ce paquebot. Comment la France a pu laisser mourir le fruit du savoir et de la technologie Française....

   Pour info, j'ai crée un blog sur le paquebot en espérant ne pas avoir fait d'erreur dessus.. http://paquebotfrance.skyblog.com/

   Aymeric Durand - 25 avril 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

Je trouve dommage qu’on ait pas gardé un aussi prestigieux navire (Le France), il serait encore plus dommage de le découper.

SAVOYE Violette (Indre et Loire) - 26 avril 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

De grâce sauvons ce paquebot « France », je fus esthéticienne de bord pendant 3 ans.

ESCOLIER Odette (PARIS) - 26 avril 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

Cœur de vaisseau, enfant qu’on a chéri, ta gloire rayonnait, telle l’image de ta prestance, avant qu’on ne te déhale dans l’oubli.

Des terres que tu côtoies, on entend ta souffrance.

MORTINI Angeline (NOGENT L’ARTAUD) 02 Aisne - 26 avril 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

Ce bateau que je regrette de ne pas avoir connu, je désire qu’il vive, où qu’il soit.

Mme OUDAN (REIMS Marne) - 26 avril 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

Je suis chanteuse et chaque jour, je pense à ce bateau de rêve, je souhaite qu’il reste sur mer, aussi vivant que dans ma tête.

MONTEL Rosine (bourgogne) - 26 avril 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

Un merveilleux endroit pour faire le fête, ne peux se transformer en carré de tôle.

MORTINI Philippe (Montmirail Marne) - 26 avril 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

Le plus grand parmi les grands, ce navire porte la joie en lui.

HUGUENIN Jean Louis (Aisne) - 26 avril 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

Ce navire était le soleil de la France.

MHUL Irène (région parisienne) - 26 avril 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

Ce paquebot était un ambassadeur de la France, un de ses plus beau.

Savoye Ginette (Marne) - 26 avril 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

Ce Paquebot France est celui de ma jeunesse, il fait un peu partie de moi.

REVEL Monique (région parisienne) - 26 avril 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

Ou qu’il soit, je souhaite que ce bateau soit sauvé, j’ai travaillé à son bord pendant 3 ans

AVONDE Odile (région parisienne) - 26 avril 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

Modifié le 26 avril

   BONJOUR

   NOUS SOMMES EN TRAIN DE MONTER UNE DERNIERE OPERATION POUR FAIRE FLECHIR LA COUR SUPREME .
AU NIVEAU MONDIAL , LE SITE DE REUBEN GOOSSENS  VOUS INDIQUE TOUS LES EMAILS A ENVOYER EN URGENT.
NOUS VOUS DEMANDONS A TOUS UN DERNIER EFFORT QUI PEUT ETRE PERMETTRA DE SAUVER NOTRE NAVIRE.
JE VOUS PROPOSE LA LETTRE SUIVANTE QUE REUBEN TROUVE TRES BIEN :

Your honorable

The purpose of this letter is to expose you the present situation regarding  liner blue lady ( ex France - Norway )

The ship is now firmly aground on a beach at the alang bay in the province of GUJARAT .

She became the property of an Indian ship breaker : Priya blue.

A few months ago , a French Group decided to acquire this vessel to restore her as the ex France to transform her into a floating hotel.

The negociations started and an agreement was reached and ready to pay.
The seller decided to raise the price unilateraly.

Unfortunately , the ship Blue lady  is now registred as
"  polluted floating wrek "
With illegal entry scandal and with a menace hanging over the health of alang shipbreakers sites workers and residents due the removal of 1200 tons of abestos remaining aboard the ship.

The fate of the ship is on the hands of the suprem court.

Ss France was a symbol for the French PEOPLE , and it is possible to save this prestigious symbol  now, because the French GROUP has proposed a very good price for the ship.

The ship cannot  be scrapped with workers without appropriate technology and equipment. 

Your honorable , we need your assitance , and we respectfully thank you for your your undestanding and assistance.

MERCI DE LA COPIER ET DE L ENVOYER A TOUS LES EMAILS INDIQUES SANS OUBLIER LA PERSONNE A QUI ELLE EST ADRESSEE
SSmaritime.com

UN DERNIER EFFORT A TOUS
TRES CORDIALEMENT
MICHEL PERRIN

ENVOYEZ CETTE LETTRE PAR SSMARITIME MERCI  VOIR

Traduction en français par WorldLingo

   Votre honorable

Le but de cette lettre est de vous exposer la situation actuelle concernant  Blue Lady (France - Norvège ex). Le bateau est maintenant fermement échoué sur une plage au compartiment d'ALANG dans la province du GOUDJERATE. Elle est devenue la propriété d'un briseur indien de bateau : Bleu de Priya. Il y a quelques mois, un groupe français a décidé d'acquérir ce navire pour la reconstituer comme France ex pour la transformer en hôtel flottant. Les négociations commencées et un accord ont été conclus et préparent pour payer.

Le vendeur a décidé d'augmenter le prix unilateraly. Malheureusement, la dame de bleu de bateau  registred maintenant As « wrek flottant pollué « 

  Avec le scandale d'entrée illégale et avec une menace accrochant au-dessus de la santé des ouvriers et des résidants d'emplacements de shipbreakers d'alang dus le déplacement de 1200 tonnes d'abestos restants à bord du bateau.

   Le destin du bateau est dans les mains de la Cour de Suprême.

   Solides solubles France étaient un symbole pour les français, et il est possible de sauver ce symbole prestigieux  maintenant, parce que le GROUPE français a proposé un prix très bon du bateau.

 Le bateau ne peut pas  soyez ferraillé avec des ouvriers sans technologie appropriée et équipement. 

Votre honorable, nous avons besoin de votre assistance, et nous vous remercions avec respect de votre votre undestanding et aide.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

Moi j’aime la mer et les bateaux et cela me désole de penser que le plus majestueux puisse disparaître.

Je préfère savoir, qu’il se trouve là ou ailleurs, pourvu qu’il soit vivant. Message pour le bateau France

SONNETTE Bernard (Mont Cel Enger Aisne) - 27 avril 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

Avec des efforts, de la bonne volonté, des solutions peuvent être trouvées et les problèmes résolus au sujet de ce France.

S’il était découpé, évidemment tous les espoirs seraient évanouis.

GAND Florence (VIEILS MAISONS Aisne) - 27 avril 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

Je ne connais ce paquebot France, que par des films et des photos.

J’aurais aimé le voir un jour et le faire connaître à mes petits enfants.

PELLERIN Véronique (Troyes Aube) - 27 avril 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

J'aimerais  que ce paquebot (France) soit sauvé ! C est bien malheureux de le voir aussi loin et dans un état aussi triste !

Johann Dalles (Ardennes) - 28 avril 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

   Bonjour,

   Le Paquebot France était le symbole de la réussite française. Il a été jalousé, copié, et a fait notre fierté. Nous ne pouvons laisser disparaître notre patrimoine national.

   Aurons nous le même manque d’égard envers le T G V où A380

   Georges FOURRé, Conseiller Général (Charly sur Marne Aisne) - 28 avril 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 

Je vous en supplies, ne laissez pas découper ce géant des mers.

Le petit dernier, de la légendaire époque transatlantique. (France)

DANDZEVITCH Philippe (Vitry le François Marne) - 27 avril 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Oct. 2005 - Nov. 2005 - Déc. 2005

Janv. 2006 - Fév. 2006 - Mars 2006 - Avril 2006 - Mai 2006 - Mai 2006 - Juin 2006 - Juillet & Août 2006 - Sept. 2006 - Oct. 2006 - Nov. 2006 - Déc. 2006

Janv. & fév. 2007 - Mars 2007 - Avril 2007 - Mai 2007 - Juin 2007 - Juillet & Août 2007 - Sept. 2007 - Oct. 2007 - Nov. 2007 - Déc.2007

Jan. 2008 - Fév. 2008 - Mars 2008 - Avril 2008 - Mai 2008 - Juin 2008 A Sept. 2008  - Oct.-Nov.-Déc. 2008

Janvier - Mars 2009

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

retour à l'accueil ou Haut de page