"NORWAY" en escale à CANNES
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

24 MAI 98


La croisière ne s'amuse plus...


   Dimanche, énorme déception sur la Croisette mais aussi et surtout sur le paquebot NORWAY. La soirée de clôture du 51e Festival de Cannes prévue sur le paquebot a été annulée à la dernière minute.

   "Cette annulation résulterait d'une décision unilatérale de la part du commandement du paquebot de ne plus accueillir, selon les accords prévus avec l'affréteur, la Société T.M.R., les festivaliers sur le Norway. D'après les informations obtenues par le festival, cette décision serait motivée par des difficultés propres à l'organisation de cette croisière".

   "Cette situation est d'autant plus inadmissible que, pour sa part, le Festival international du film continue à respecter les termes du contrat conclu avec la société T.M.R.. C'est ainsi que plus d'un millier de passagers devaient être reçus à 23H30 pour une projection de "Godzilla". Dans l'extrême urgence, le Festival a pu organiser sur le champ une réception destinée à tous les festivaliers qui devaient se rendre à bord du paquebot en collaboration avec le Groupe Barrière".

   Cette réception a finalement eu lieu au Majestic. "Ainsi les festivaliers ont célébrés, selon la tradition, la fin du 51ème festival comme ils avaient l'habitude de le faire les années précédentes".

   Les passagers du NORWAY ont eu bel et bien l'impression de s'être fait voler. Certains d'entre eux avaient acquitté entre 3000 et 10000 F par personne pour les deux jours à bord du bateau, comprenant la "montée des marches" de 19h15, qui précédait la proclamation du palmarès, suivi du dîner de gala à 22h30.

   De nombreux passagers se sont plaints d'avoir été retenu par le service d'ordre, et des mouvements de violence auraient eu lieu sur le paquebot. Certains passagers affirment avoir été molestés. Une plainte a été déposé à Grasse et à Marseille. Me Gilbert Collard est l'avocat des passagers.

 

Queen Mary & le France à Cannes - Un temps passé

-----------------------------------------------------------------------

Une légende en Baie de Cannes 98...


   Autour du France...


   Il fait très chaud ce vendredi midi, et la Croisette entière à les yeux rivés sur Le France, paquebot de légende, mastodonte des temps modernes, véritable star qui de cette fin de Festival, bien qu'un lézard gluant lui fasse un peu d'ombre.


   13h : la Patrouille de France rend son hommage, déversant ces fumigènes tricolores au dessus de ce géant des mers, cristallisant la nostalgie du temps où il battait encore pavillon français.


   14h30 : sous le soleil brûlant, nous nous pressons pour embarquer à destination du France. A bord, beaucoup de vrais nostalgiques. Ils sont venus de Lyon, de Paris et même de Lille, juste pour approcher le bateau qui les faisaient rêver, jusqu'à ce sombre jour de 1978 où ce fleuron de l'industrie navale a été vendu à un armateur norvégien. Quelques badauds aussi, qui veulent voir de plus près ce géant, effet Titanic oblige.


   15h : déjà un bon quart d'heure qu'on tourne autour du bateau mythique...


   Impressionnant. Il est immense et beau, bien que l'arrière ait été élargi. Il garde cependant une ligne magnifique à faire pâlir les plus beaux navires du monde. Alors que les appareils photos crépitent, seule la bouteille de Cointreau gonflable à l'arrière du navire nous rappelle que ce géant a désormais perdu son âme, naviguant pour de sombres promoteurs, plus soucieux de sa rentabilité que de son prestige. - Source cannes-fest.com

-----------------------------------------------------------------------

 

 

Vous pouvez laisser un mot ou une photo de cet évènement merci

 

 

 

 

 

   Je me souviens de ce jour "historique" pour moi

 

   Le "France" doit être dans mes gènes, je ne l'avais jamais vu si se n'est par quelques photos ou reportages, et en 1974 j'avais 9 ans, et je me rappelle avoir fait signer une pétition aux voisins de mes parents, à leurs amis, et à la famille!!!  j'ai bien du récolter 30 signatures à l'époque, que ne refuse-t-on pas à un gamin!!!  pour expliquer sa grandeur, j'avais mesuré l'impasse où j'habitais, qui faisait exactement depuis chez moi 104 mètres, et du haut de mes 9 ans, j'expliquais qu'un pont du "France", c'était 3 fois ça!!!!

 

   Sachant la venue du "France", à Cannes, je ne pouvais pas rater ça, le voir enfin!!! et nous voilà partis avec mon compagnon de l'époque dès 6 heures du matin, car Cannes en période de festival, c'est l'horreur, et mon premier souvenir, c'est l'autoroute qui contourne la ville, mais une superbe vision des 2 cheminées au loin, puis depuis la baie, et on l'a vu, majestueux.

 

 

   J'ai eu l'occasion de le revoir en baie de Villefranche sur Mer, car, noblesse oblige, les journaux locaux annonçaient des embouteillages dus à la venue du paquebot, il était côte à côte avec le "Vision in the Sea" mais seul le "France" attirait les regards

 

 

   J'ai déjà ici participé au forum, je ne crois personnellement plus à la survie du navire, mais je remercie votre site, et surtout, qu'il reste dans la légende comme les grands leaners qui l'ont croisé; et d'ailleurs, si une des clauses de la vente, celle qui tue, était de ne plus le faire naviguer, cela prouve que notre"France" était et restara le roi des mers même si bientôt son histoire rejoindra celle des navires mal nés comme le Titanic, l'Andrea Doria, le United states, l'America, et tant d'autres

 

   Cordialement    Ph  BERTOLO - 4 Mai 2007

-----------------------------------------------------------------------

 

PRECEDENTE