Forum sur l'avenir du "NORWAY" - Décembre 2007
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Votre réflexion:

retour à l'accueil ou Le Dernier Message Posté (Bas de la Page)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   Cher Bernard,

   Je n'ai jamais fait de grèves ni adhéré à un syndicat.... La dialectique politico-syndicale reste un mystère pour moi, si j'ai pu avoir des errements dans ma vie sans le savoir, en tout cas ils n'ont jamais influés sur le destin de notre paquebot.

   Quant à mon indignité, mon indélicatesse et ma mauvaise foi, c'est une opinion, peu flatteuse je l'avoue, mais chacun est libre; peut-être me suis-je mal exprimé, je m'en excuse, mais ma lettre au Président, publiée sur ce site, est restée sans réponse, et ça je ne l'admets pas. Quant à mon attachement au navire, même si mon indignité, mon indélicatesse... etc. ...vous en font douter, elle est sincère et ce qui me fait le plus mal, c'est justement qu'on en est arrivé là en violant un certain nombre de lois internationales signalées sur ma lettre ( voir les archives du forum juin 2007)

   Si mes propos ont pu vous offusquer, je m'en excuse

   Cordialement - P BERTOLO - 1er Décembre 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   Bonjour à tous

   Je viens d'apprendre à télé matin sur TF1(28/11/2007), le France pourrait être racheté par les Émirats Arabe pour un projet d'hôtel de luxe flottant. Même si il ne reviens jamais en France, je pense qu'il faut mieux qu'il soit acheter  par les Émirats que d'être détruit. J'espère que se projet va aboutir.

   Marinette C - 1er Décembre 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   Bonjour,

   Responsabilité syndicale ou non il ne faudrait pas oublier les vraies raisons du désarmement de "France" :

   France était un liner fermé exclusivement conçu pour assurer la navette Europe - USA via l'Atlantique nord, à l'époque (1962) guère d'autre solution pour pouvoir se rendre aux USA. Mais voilà, l'avion s'est très vite démocratisé et a pris le dessus !

   France est arrivé trop tard en tant que Liner et trop tôt en tant que paquebot de croisières.

  • 1968 = plus que 300.000 passagers/an  par voie maritime contre 6 millions/an  par les air = "y a plus photo" !

  • 1968 = hausse des salaires

  • 1973 = prix du pétrole multiplié par 4 (France en mangeait 600 tonnes/jour) en tant que liner, le paquebot se devait être le plus rapide possible !

   C'est un peu comme si aujourd'hui on se lamentait de ne plus pouvoir se rendre de Paris à Lyon en train à vapeur ou même en corail au profit des seuls TGV!  car à cette époque "paquebot" n'était pas encore synonyme de "plaisir" et de "croisière" mais simple moyen de transport et pas toujours confortable! 

   Et bien pourtant la French Line avec le France a été pionnière dans le domaine des croisières en organisant quelques croisières autour du monde qui malheureusement n'ont pas pas suffit à renflouer les caisses de la compagnie. En tant que liner, le paquebot était trop "fermé" pour être suffisamment confortable en croisières...

   Ces dernières se sont véritablement démocratisées qu'après la mort des liners.

   Pour reprendre mon exemple de la SNCF, qui aurait pu imaginer à l'époque des locomotives à vapeur ou des corails l'organisation de voyages purement touristiques sur ces trains...ce n'est que bien plus tard, lorsque les locomotives à vapeur ont été retirées de la circulation que des associations ont eu la bonne idée d'en remettre sur les rails et viaducs pour des circuits touristiques.

   Même le Saoudien OJJEH n'a pas su quoi faire de France lorsqu'il nous l'a racheté le 24/10/1978 pour 80 MF

   Il a fallu attendre KLOSTER déjà dans la croisière aux Caraïbes depuis 1970 pour le revoir naviguer en tant que paquebot de croisière "ouvert" pour mers chaudes et non "fermé" pour l'Atlantique nord.

   En le rachetant 77 MF à OJJEH, KLOSTER a été le pionnier dans la croisière avec un bateau de cette dimension...mais attention pour arriver à le rentabiliser pas question d'embaucher des marins Norvégiens aux salaires Européens de marins qualifiés.

  • En 1968 = La French Line avait été contrainte d'augmenter considérablement les salaires.

  • En 1979 = KLOSTER a embauché des marins non qualifiés à 12 francs par jour (seuls les cadres étaient Norvégiens)

  • En 1973 = la French Line a subi le choc pétrolier (prix du mazout multiplié par 4)

  • En 1979 = KLOSTER a démantelé 50% des machines du France pour réduire la consommation de NORWAY, en croisière on va doucement !

  • En 1982 = KLOSTER ajoute 650 cabines puis en 1990,  85 nouvelles cabines de luxe très ouvertes sur la mer ce qui manquaient cruellement au paquebot, en effet n'oublions pas que c'est un ancien liner avec des cabines à hublots destinées à y rester le moins longtemps possible.

   C'est d'ailleurs sur le confort de ses cabines que NORWAY les dernières années de son exploitation devint contesté par la clientèle et ce, par rapport aux nouveaux paquebots, véritables HLM sans esthétique certes, mais avec des balcons à toutes les cabines extérieures sans parler des immenses piscines, cinémas et discothèques panoramiques...

   Pourquoi nos sociétés délocalisent aujourd'hui = pour les mêmes raisons que France à l'époque.

   France et son personnel ne pouvaient pas jouer dans la même cour que les bateaux de KLOSTER

   Il était plus facile à KLOSTER d'acheter un paquebot sans son personnel que pour la French Line de restructurer ce même paquebot en licenciant tout son personnel qualifié et le remplacer par un personnel identique à celui que KLOSTER a embauché !!!

   Alors évidemment, si la French Line avait été privatisée, peut être aurait-il été possible de préserver France en faisant ce que la CUNARD a su mieux faire que nous...

   Cela dit l'avenir nous dira peut être qui doit s'aligner sur qui ?

   Espérons que BRUXELLES nous apporte une réponse rapidement car les délocalisations de nos PME continueront à s'accélérer...

   Vous verrez qu'un jour, un armateur aura l'idée de reconstruire à l'identique le TITANIC...et que ce sera le paquebot le plus prisé du moment...

   Et oui la vie n'est qu'un éternel retour en arrière !

   F. MEUNIER - Paris - 1er Décembre 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   Douche écossaise cette semaine. Mercredi, Télé Matin de France 2 passe un reportage sur France à Alang avec une perspective de rachat dans les Emirats.

   Ce matin la photo sur le site de ssmaritime retire tous les espoirs. La drome de sauvetage à disparu et l'étrave est tronquée. Apparaît au grand jour un dépeçage qui a commencé il y a quelques semaines alors que les ONG avaient déposé un recours.

   Notre beau bateau s'en va et tous les efforts de préserver notre patrimoine maritime avec. Merci à tous ceux qui ont tenté de le récupérer. Merci aux norvégiens qui l'ont préservé plus longtemps que n'a vécu France. Merci à tous ceux qui l'ont construit et qui l'ont fait vivre.

   Plus de rancœur, ça ne servirait à rien.

   Moi qui n'arrivait pas à m'y résoudre, je vais rendre à mon Norway ses couleurs que nous avons connu. Fini les espoirs de revoir ses cheminées en rouge et noir.

   Adieu France, Adieu Norway tu nous a fait rêver des décennies.

   Claude Febvay - 1er Décembre 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   Bonsoir à tous,
 
   Non vraiment, ce soir le cœur n'y est plus... comment ne pas être aigri, écœuré... ... ça fait mal, vraiment mal... l'impensable, l'inacceptable ce déroule sous nos yeux... voilà que le dépeçage commence... c'est un coup de poignard ! Les indiens ont besoin d'acier... ils nous font payer cher... très cher le retour du Clemenceau, seul programme de démantèlement parrainé par un état... français, et sensé suivre un protocole en accord avec les lois. Ont ne saura jamais si ce programme était en mesure de changer les pratiques d'un autre âge des plages d'Alang, mais une chose est sûre, ce raté politico-économique, aura compliqué d'une manière dramatique le sort de France/Norway... Même si le bateau n'était plus français, l'appartenance de cœur à toujours été là, et les indiens le savent bien, ils ont juré de l'accrocher à leur tableau de chasse, quitte à perdre de l'argent en écartant toute revente. Avec de l'acier sous la main, celui du Clémenceau, les indiens auraient surement été plus clément avec le France/Norway, et on leurs aurait évité un revers de fortune, qu'aujourd'hui ils nous renvoie comme un coup droit... au cœur. Il aura donc fallu l'intervention de MM Giscard/Chirac en 1974 pour écarter France de tout avenir français, et enfin l'intervention de ce dernier, même si cette dernière était indirectement liée au sort du paquebot, afin d'entériner le sort de celui-ci, sa disparition totale et complète ! Merci Mr Chirac la boucle est bouclée ! Le fait est que Mr Chirac n'est certainement pas le seul responsable de ce gâchis, mais qu'il eu été préférable que la paquebot ne croise pas son chemin une nouvelle fois, le sort en a décidé autrement... Doit-on accepter la fatalité ? Je ne crois pas, rien n'est le fruit du hasard dans cette histoire et les indiens devront bien payer leur "pied de nez" aux lois qui régissent les nations entre elles, les lois internationales, qu'ils ont si gentiment requalifiés en "Ici en Inde les lois internationales n'ont d'autorité, que pour ce que nous en estimons, nous seuls décidons". Je ne pense pas que l'on puisse en rester là, le respect des lois, la sécurité et la santé des hommes (les ouvriers et les villageois de la baie d'Alang). Tout ceci doit cesser et le paquebot France/Norway ne peut pas être le prétexte, ou devrais-je dire la chaire à canon, de toute cette hypocrisie, dont le visage n'est autre qu' ARGENT et CORRUPTION. Il est plus que triste de voir un tel paquebot qui avait encore tant à offrir, partir de cette façon, alors que jadis, les regrettés liners partaient à la destruction pour être remplacés, lui ne le sera jamais. Il est le dernier pure Liner sous son nom de FRANCE, en droite lignée de son illustre ainé NORMANDIE, dont il reprend les lignes affinées et optimisées, il est la conclusion de plus d'un siècle de traversées transatlantiques... quelque part NORMANDIE meurt une deuxième fois et la Transat avec lui. La Cunard elle a perpétué son nom, son plus beau représentant, le QUEEN MARY peut en témoigner... Et comme pour enfoncer un peu plus le FRANCE/NORWAY dans la vase d'Alang, son concurrent direct, après le retrait de service du non moins célèbre UNITED STATES, le QUEEN ELIZABETH 2, a opportunément pris sa place dans le projet de DUBAI. Que retiendra l'histoire ? Que les français sont incapable d'apprécier ce qui fait leur spécificité, que l'appréciation vient de l'extérieure. Le français ne voit-il pas plus loin que le bout de son nez ? Il est vrai qu'il faut une bonne dose de lâcheté pour feindre la fatalité au point d'en oublier son histoire, celle qui lie les hommes, qui les faits se surpasser. Tant pis pour nous et tant pis pour les autres, qui doivent s'étonner avec stupeur d'un tel désistement... La tour Eiffel était un défi à la construction en 1889, elle perdure aujourd'hui, tout le monde veut la voir, tout le monde veut y monter, sauf peut-être François Mitterrand en son temps, qui avait envisagé de la déboulonner, pour lui elle dépareillait la vue de Paris...
Nul ne saurait envisager l'avenir sans se rappeler le passé, il est celui qui fait la force de l'expérience, il est la mémoire.
 
   Bruno Xéridat - 7 Décembre 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   Un grand bravo pour la qualité de ce site riche en informations et en photos, régulièrement mis à jour.

   Passionné par toute la saga des transatlantiques et, bien sur, particulièrement par France, je ne me suis jamais lassé d'aller jeter un court ou long coup d'œil sur vote site.

BRAVO et MERCI.

   En ce qui concerne la fin de France, je considère que cette histoire, polémique, avait trop durée et qu'il était temps que France soit fixé sur son sort.

   Un Bateau est fait pour être construit, pour naviguer et pour disparaître. Je considère, avec regret, que c'est la meilleur fin. Je ne suis pas sur que je pourrai regarder des photos de France découpé......quelle ligne!!!!!!!!!!!!!! Nous trouvons des photos sur votre site du Cambéra (sauf erreur) sans sa proue. HORREUR. France sans sa proue, ses cheminées.........

   Il est difficile de voir ce magnifique navire  être échoué depuis de nombreuses semaines. Aurions nous pu supporter de voir France comme le Queen Mary : être  amarré définitivement à un quai. Un navire doit naviguer et pas rester à quai.

   Continuer à le faire naviguer??????? un jour ou l'autre, il aurait pris "l'eau de toute part", rien n'est "immortel". Un jour quelque chose doit caser. Je préfère conserver l'image de sa ligne en pleine mer, regarder des films , des livres ou ma maquette.

   Alors que j'étais en  vacances en septembre en voilier (fils de marin oblige) en Sicile, j'ai pris des photos du QE2 passant le détroit de Messine (mercredi 5 septembre en fin de matinée).

   Si cela vous intéresse, notamment pour votre site, je me ferais un plaisir de vous les transmettre par courriel. Vous en trouverez une en pièce jointe. Partait-il lui aussi pour sa destination finale???

   Stéphane COUTIN - 9 Décembre 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   Bonjour

   j'ai observé ce NORWAY de font en comble, il a surement énormément changé mais j'ai découvert dans mes observation que le france est en dessous l'âme du France somnole encore dans le France donc si on détruit le Norway, on détruit aussi l'âme du France encore en vie

   A+ Jeanfi - 21 Décembre 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Ca y est ! ils ont démarré la casse ! la coque vient d'être touché - il manque un morceau ..... c'est fini !!!!  photo sur maritime matters.

Cédric B. - 21 Décembre 2001

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Bonjour !

   Contrairement à M Coutin, j'aurais préféré continuer à le voir, même à quai, ne serait ce que comme le Queen Mary 1. Ainsi, j'aurai pu rêver, me promener sur ces ponts comme certains le font sur le QM1, ou tout simplement aller l'admirer et me repaitre de ses lignes inoubliables.

   Le Queen mary est toujours aussi impressionnant à Long Beach, où, de loin, on pourrait encore l'imaginer en partance pour de longs voyages Bien sur, la lettre de M Coutin est une réflexion de marin, et en tant que telle elle doit être prise avec tout le respect qu'elle mérite,  les marins étant habitués, malheureusement, à voir mourir les bateaux.

   Moi pas ! J'avais déjà souffert avec la disparition de l'Ile de France, m'était révolté à postériori de la catastrophe du Normandie à New York, et je continue à regretter que rien ne soit fait pour préserver un tel patrimoine qui ne couterait pas moins cher à préserver qu'un château ou tout autre monument historique équivalent. Mais voila : l'acier même rouillé reste une valeur marchande, alors que la pierre......

Raymond Legrand - 21 Décembre 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   Je n'ai jamais eu le plaisir et les moyens de naviguer à son bord, mais comme beaucoup de Français ce symbole du génie de mon pays que l'on laisse être dépecé, jamais avec les moyens économiques actuels on ne pourra reconstruire, une telle merveille quel gâchis les rosbifs, comme on dit, il nous donnent une belle leçon avec leurs paquebots on peut avec nos bérets rirent de la Reine Elisabeth avec ses galures en forme de gâteaux à la crème, quel coup de pied au cul il nous donnent, et ils ont raisons, quand je vois la photo de notre FRANCE à ALANG j'ai honte d'être Français quand on renie son âme on est plus rien.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   Voir sur SSmaritime.com ...Un nouveau refus de reprise à 35 millions de dollars...
La détermination des casseurs, de Colin Veitch, l'indifférence du "tour opérateur " français de la NCL, à savoir Monsieur Rivoire-Perrochat , et la SC ont été telles que tout porte à croire que la disparition du navire était programmée depuis les évènements de Miami...C'est ma conviction personnelle.

   "Fi" ( en ancien français ) de la convention de bâle, de la RFA, de la Malaisie, des ouvriers d'Alang...
   "Fi" de la commission européenne, des sommes "doubles", prêtes à être "allongées cash" par des repreneurs, on ne peut plus "solvables"...

   Etranges attitudes, en apparence inexplicables, ésotériques, même...
l'explication "économique" de la situation de ces abominables chantiers d'Alang ne suffit certainement pas à tout "justifier". On ne nous le fera pas croire.

   Ce n'est pas vrai.
   Que le France ait été vendu en 1979 ne nous empêchait pas de le suivre... Et puis, un navire ne se baptise qu'une fois. C'était toujours "le France". Tous les vieux cap-horniers et autres marins vous le diront...Allez leur en parler, à ces hommes en bleu qui, à marée basse, regardent toujours la ligne d'horizon, et qui, le soir, à la nuit tombée , étonnent les Korrigans en traversant, ivres de sel et d'air marin, les minces couches superposées des brumes de la lande bretonne. Je pense aussi au Havre, où, comme par magie, la sirène unique de "France" faisait partie du port et de la ville, comme si le son devenait de la matière, "voilà, c'est moi, je suis le France, je vous informe que je serai absent quelques jours"...
  

Maintenant , voilà où nous en sommes... Pas d' "illuses". Je sais que, de toutes façons, aucun de nous n'en a . A part les "maigres " Belem et Marité...Eh bien, il ne restera rien de l'histoire de la marine marchande française.

   Et , les anglais, eux, ont réussi à  conserver ( ou plutôt à en faire conserver)...Deux de leurs géants des mers...

   Quelle C...ie  : En plus, au delà de sa "gueule" unique au Monde, de la quille aux cheminées, des hélices à l'étrave, en passant par sa déco intérieure,

 Rien n'avait été "loupé" , sur ce navire...Rien .

Amitiés. HH.Paris, - 21 décembre 2007.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   Allez sur 'ssnorway.no' (rubrique'store') les prédateurs s'activent..... et n'oubliez pas de dire à vos internautes, en ces temps de grand succès des croisières, qu'il faut 'BOYCOTTER LA NORVEGIAN CRUSE LINE'

  Patrick "ex navigant de FRANCE" - (je ne dirai 'joyeux noël') - 22 Décembre 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   Bonjour à tous,

   Arrêtez tous de pleurnicher, de vous lamenter, de vous raccrocher à 40000 tonnes d'acier et de 1000 t d'amiante qui constituaient un navire qui n'aurait jamais dû être construit lorsque les premiers jets commerciaux effectuaient la liaison Paris-New York en huit heures, la page des grands liners était déjà tournée, soyons réalistes, n'oublions pas non plus que la construction de ce navire a été fortement subventionnée par le contribuable, tout comme concorde et le crédit lyonnais et j'en passe...

   N'oublions pas non plus que ce paquebot de luxe avec 1 membre d'équipage pour 2 passagers a certainement accueilli à son bord très très peu des contribuables , alors, pourquoi tant de larmes de crocodile!

   Une vue sous un autre angle de ce navire va peut-être éclairer vos lanternes, je suis un ancien officier navigant de la défunte Transat, j'exerçais mon métier à bord de cargos et de bananiers, parmi les nombreuses discussions de carré un sujet revenait souvent sur le tapis: nous en avions assez de trimer dur pour que les bénéfices générés par les vulgaires navires de charge sur lesquels nous servions renflouent sa majesté "le super paquebot" afin d'offrir des croisières ou des passages à des passagers que nous n'aurions jamais pu êtres, car très au-dessus de nos moyens, tandis qu'au-dessus de nos têtes les Boeing 707 et Douglas DC8 prenaient de l'essor, la lutte entre les diligences et les trains à vapeur...

   Non, ne pleurnichez plus, France devenu Norway depuis 30 ans passés n'est plus, c'est comme tout autre navire en fin de vie un amas de ferraille destiné au recyclage après découpe; dommage que nous n'ayons pas réutilisé nous même les matériaux, et un bateau c'est fait pour naviguer, pas pour croupir amarré à un quai comme une bête de cirque, pour le voir encore allez donc au musée de la Marine à Paris, il s'y trouve une très belle maquette de France à côté d'une autre tout aussi belle d'un super hyper paquebot qui a été détruit par un incendie à New York: Normandie qui n'a jamais été égalé par aucun autre navire et qui demeurera le plus beau paquebot que les océans n'aient jamais porté!

   Courage petits Français, battez-vous pour La France, elle en a grand besoin et quand au Blue Lady, ex Norway et ex² France, laissez tomber.

   Capitaine Haddock - 24 Décembre 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   En ce soir de NOEL j'ai une pensée toute particulière pour notre FRANCE là-bas au loin à ALANG et je veux bien croire au Père Noel et lui demander un petit miracle pour notre bateau rien n'ai encore définitivement perdu je souhaite à tout ceux qui se batte avec leurs émotions pour revoir un jour flotter du rouge du noir et du blanc sur plus de 315 mètres de long un très JOYEUX NOEL et le meilleur.

   PATRICK de LAUSANNE. - 24 décembre 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   Bonjour Rêve de France, amis & amies du France et du Norway.

   Quelles tristes images en effet de voir cet exceptionnel navire finir de cette manière. Mais quelle image déplorable est offerte par les propos tenus par certains dans ce forum... Pas étonnant qu'en étant si agressif, aucun projet français n'est pu arriver à son terme !

   Je rejoins le Capitaine Haddock dans ses propos, mais certainement pas Monsieur Heurté qui malheureusement ne semble n'avoir rien compris. Tous les projets français ont fait preuve d'une telle arrogance, d'une telle méconnaissance du milieu maritime, qu'ils ont eu pour résultat de fermer les portes et de faire tomber toute crédibilité vis à vis des propriétaires du navire, quel qu'il soit réellement (Priya Blue, Star Cruises, ou autre société écran).

   Mr Heurté, j'ai rencontré Mr Rivoire-Perrochat fin Novembre à Paris, puisque vous le mettez sans cesse en cause dans nombreux de vos messages. Croyez effectivement, comme vous l'avez écrit, qu'il ne vous connaît pas. Mais bizarrement, vous oui... De plus, vous aviez écrit avoir été avec lui le jour de l'annonce du départ du navire en Mai 2005. Bizarrement, il était alors en création de société, et selon lui, en rendez vous avec ses fournisseurs informaticiens & télécoms pour les installations diverses et variées.... Expliquez...

   Ensuite, son amour pour le Norway est réel et sincère. Il a eu l'amabilité de me convier à son domicile et nous avons longuement parlé du Norway, de ses expériences à bord, et de ce qu'il pensait de la fin du navire. Si vous aviez eu la peine de le contacter, et de vraiment le connaître et non certainement par des "oui dire" extérieurs, vous auriez compris certainement beaucoup plus de choses, et notamment ce que lui même et certains ont tenté de faire pour trouver une solution à l'issue fatale du navire. Ensuite, comment une société telle que la sienne, aurait pu intervenir alors qu'elle a été créée + de 2 ans après l'explosion de la chaudière ? Qu'il s'agit d'une société de représentation multi compagnie et non d'un armement maritime ? Que les projets français étaient tellement médiatisés (celui de Dahan entre autre), que la masturbation faussement intellectuelle de l'asso de St-Nazaire a créé plus de confusion qu'autre chose, l'arrivée du CLFP et ses cotisations/donations mal préparées...

   Voyez vous une PME trouver le financement de rachat et de transformation à hauteur de 200 ou 300 millions d'euros ? C'est la France, c'est de l'économie... pas Disneyland ou le Monopoly ! Indifférence de Mr Rivoire-Perrochat ? Non, grande tristesse de sa part et de la fin d'activité d'un navire. Son souhait le plus profond aurait été qu'il coule au Cap de Bon Espérance plutôt que de le voir dépérir... Mais il est réaliste, et Mr Heurté et d'autres qui l'ont mis en cause : J'ai le plus profond respect pour lui. Ne jugez pas sans connaître une personne car il aurait été le premier à vouloir voir le Norway naviguer... quel soit son nom ou son pavillon...

   Enfin, pour rappel, le Queen Mary (1) est en faillite permanente depuis près de 20 ans... Seule la ville de Long Beach continue à renflouer ses caisses, et une OPA est en cours sur la société d'exploitation. Quelqu'un dans ce forum a évoqué les Quirats.... Pour informations, les quirats en matière maritime ne concernaient (ils ont disparus depuis) que des coques neuves à construire. Non applicable à de l'ancien dans le monde maritime... et personne n'a encore réellement présenté de budget d'exploitation réaliste si le navire était à quai.. Le prestige du navire ne fait pas tout. Il y a une réalité économique dans tout cela. Certains ont cité l'exemple de la Cunard : là encore, n'oubliez pas que la Cunard n'existerait plus si Carnival n'avait pas racheter la vieille Dame britannique au bord de la faillite... tout comme il l'avait fait avec Costa en 1997 également au bord de la faillite... Prenez vous en alors à Carnival qui n'a pas remporté l'OPA sur NCL fin 99, début 2000.

   Boycotter NCL? Pourquoi ? pour pénaliser les 8.000 navigants qui eux n'ont rien demandé et qui pour nombre d'entre eux ont travaillé sur Norway ? N'oubliez pas que la Star Cruises se désengage progressivement de NCL et que les jours de Colin Veitch sont peut être compter à la tête de la compagnie. Et n'ayez pas d'illusion non plus sur Mr Veitch... Ce n'est qu'un pion de Star Cruises qui avait annoncé la couleur de ses intentions dès le rachat de NCL en 2000 : virez les vieux navires de la flotte pour en faire la plus jeune flotte au monde... Dès 2000, l'alarme était déjà donnée... personne n'a rien fait.

   L'aide des politiques ? Quoi attendre d'hommes ou de femmes qui quel que soit leur parti, gère leur carrière et leurs intérêts avant le reste ? Ne soyez pas assisté comme l'est la société française... Toujours à attendre que les autres fassent les choses à leur place... Et pourquoi un gouvernement de gauche ou de droite  interviendrait il avant que le navire n'ait été officiellement possession d'une association ou d'une société française ? Le rêve, c'est bien... Mais les pieds sur terre c'est mieux.

   J'aime Norway, je suis triste de son devenir, mais je suis lucide et reconnaissant à la NCL qui l'a fait vivre pendant près de 23 ans (à 1 mois près) contre à peine 12 ans pour la Transat... Il ne faut pas embellir les souvenirs.. Soyez réaliste.. il fallait vous réveiller plus tôt.

   Bonnes Fêtes de fin d'année à tous...

   Marc Veissiere - 27 Décembre 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   Bonjour à tous,
 
   Comme il est intéressant de lire les réactions de certains, qui se permettent de distribuer des bons points et des mauvais points à qui bon semble, et qui croient savoir tout sur tout.
 
   Messieurs qui savaient tout, je ne me permettrai pas de qualificatifs gratuits, comme vous l'avez fait, c'est trop facile, d'autant que nous n'avons pas été présenté. Mais je me permets un droit de réponse, puisque vous avez pris à partie certains d'entre nous, je veux parler de ceux qui défendent l'idée qu'un bateau aussi emblématique que FRANCE/NORWAY (dans l'ordre d'apparition), puisse avoir une vie autre que celle de finir en boîtes de conserves. Même après une aussi longue carrière, qu'il doit à sa qualité de construction et pas seulement au soin que l'on aurait pu lui apporter, particulièrement ces dernières années, soit 37 ans de service actif.
 
   Si vous avez des comptes personnels à régler, ce site n'est pas un "chat" et n'est pas le lieu pour le faire. Visiblement, vous n'aviez pas beaucoup la fibre Transat, et la fin de celle-ci, c'est à dire la fin du paquebot FRANCE, était un soulagement, puisque celui-ci ne mangerai plus "votre pain". Tout ceci est de l'histoire ancienne, et le propos n'est pas de ressasser de vieilles histoires, mais de soutenir et encourager une cause, qui est tout le sens de ce site web, la sauvegarde d'un paquebot, qui bon gré, malgré lui, est une légende bien au delà de nos frontières, et cela depuis 1979.
 
   Donc merci de respecter ces gens, qui ne sont pas nécessairement français ou francophone, et qui ont été les plus nombreux à manifester leur soutien au bateau; ce qui n'est visiblement pas votre cas. Qui que vous soyez, et je ne me permettrai pas plus d'ingérence, restez à votre place et ne faites pas de raccourcis caricaturaux. Ceux-là se reconnaitrons.
 
   A bons entendeurs,
 
   B. Xéridat - 28 décembre 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   Pendant que tous les intervenants "règlent leurs comptes" ou discutent, le paquebot est en train d'être découpé... Navrant.

   Philippe C. - 29 Décembre 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   Amis Français bonjour,

   Je prends la plume pour exprimer ma compassion à ce grand désarroi que représente pour l’Histoire maritime la destruction de France-Norway.

   A mes yeux, qui avoisinent la quarantaine bien sonnée, ce navire qui a bercé mon enfance, représentait la quintessence de la construction navale du milieu du vingtième siècle, alliant audace des lignes et parfait équilibre, expression même de ce que pouvait être un « Liner » issu d’une tradition d’architecture navale cohérente.

   Le quai de l’oubli en 1974 m’avait fait frémir, son rachat par M. Kloster lui redonnant son aura m’avait réjoui.

   En 2000, je suis allé le voir lors d’une de ses rares escales en France, à Marseille (malheureusement sans pouvoir le visiter, vigie-pirate oblige !), mais je garde de sa silhouette, malgré les rajouts opérés dans ses superstructures, un spectacle qui m’a laissé pantois.

   Oui, la beauté peut se nommer, ainsi je refuse de faire une croisière dans une boite à chaussures en forme d’immeuble locatif !

   Je viens d’un pays sans mer, mais qui a su préserver sa flotte lacustre de bateaux à vapeur Belle-Epoque des années 1920.

   Je suis abasourdi par le fait qu’il y ait eu en France, malgré toutes les initiatives de personnes décidées, un tel silence médiatique au sujet du devenir de France-Norway,. Une vraie « omerta », que dire du silence de M. Pernoud de mon ex-émission préférée Thalassa ?

   Celle-ci dépendant du service public français, y-a-t-il eu devoir de silence ?

   Il se pourrait aussi que la fin tragique de ce paquebot évite un procès onéreux à la NCL pour faute et  manquement d’entretien ayant provoqué morts d’hommes (les avocats de Miami sont gourmands !).

   Quoi qu’il en soit,  ce triste épilogue est peut-être le reflet ultime d’une société de consommation privilégiant le profit à court terme, sans aucun égard à ce qui a fait la poésie et le charme des transports maritimes de plaisance, une certaine idée d’évasion…

   Alain de Genève - 29 Décembre 2007

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Votre réflexion:

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Oct. 2005 - Nov. 2005 - Déc. 2005

Janv. 2006 - Fév. 2006 - Mars 2006 - Avril 2006 - Mai 2006 - Mai 2006 - Juin 2006 - Juillet & Août 2006 - Sept. 2006 - Oct. 2006 - Nov. 2006 - Déc. 2006

Janv. & fév. 2007 - Mars - Avril 2007 - Mai 2007 - Juin 2007 - Juillet & Août 2007 - Sept. 2007 - Oct. 2007 - Nov. 2007 - Déc.2007

Jan. 2008 - Fév. 2008 - Mars 2008 - Avril 2008 - Mai 2008 - Juin 2008 - Juin 2008 A Sept. 2008  - Oct.-Nov.-Déc. 2008

Janvier - Mars 2009

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

retour à l'accueil ou Haut de page