Forum sur l'avenir du "NORWAY" - Octobre à Décembre 2008
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Votre réflexion:

retour à l'accueil ou Le Dernier Message Posté (Bas de la Page)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   Bonjour,

   Très bien écrit Fabrice et chapeau pour ces très bons arguments.
Regardez sur ce site monsieur schmitt ce que l'on en fait des objets du France. Je suis David Moutard j'ai 25 ans et franchement vos paroles sont pitoyables. Vous n'êtes pas passionné !!
   Comme l'a très bien écrit Fabrice, les détrousseurs de cadavres comme vous dites ont eux le courage et la passion pour ramener quelques objets du paquebot. Ils ont agit eux!! La critique est facile monsieur schmitt.
A vous entendre vous me méprisez puisque je fais parti des personnes qui ont achetés des objets.
Je vous rassure vos mots et proverbes sont à la hauteur de votre bêtise.

   David. Le 5 octobre 2008.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   Bien dit Fabrice!!!!!!!!

   Monsieur schmitt, "les détrousseurs de cadavre" comme vous dites, ont risqués leur vie et ont eu un courage fou pour pour ramener des objets de collections. Eux doivent être citées et encouragés. Mr schmitt, vous n'êtes pas passionné!!!!!!!

   Si, vous aimez critiquer. Pauvre monsieur schmitt. David - 5 octobre 2008.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Jean-Louis SCHMITT - Journaliste

Membre du Royal Automobile  Club Patagon

Contribuable Associé n°3/17061

Membre de l’association « Pour le paquebot France »

Réponse à Fabrice C ? ? ?(30.09.08)

« Sans la liberté de blâmer, il n’est pas d’éloge flatteur » (Beaumarchais)

Lorsque l’on débat sur un sujet il faut avoir la politesse de se nommer !

Je n’ai jamais mis mon drapeau dans ma poche et ai toujours eu le courage de mes opinions…AU GRAND JOUR ! Question de personnalité !

« La bravoure procède du sang, le courage vient de la pensée »

(Napoléon 1er. Maximes et Pensées).

 Après ce court aparté entrons dans le vif du sujet.

 « Vous avez beau ne pas vous occuper de politique, la politique s’occupe de vous » (Ch. de Montalembert).

   Contrairement à ce que vous pensez l’affaire du paquebot est bien politique. J’ai toujours critiqué TOUS les politiques depuis que j’écris dans revedefrance. Car toutes les « tendances  politiques » qui s’étaient engagées à sauver ce patrimoine se sont TOUTES reniées ! Le premier coup de poignard fut donné par le calamiteux J. Chirac alors qu’il était un quelconque secrétaire d’Etat ,sans oublier la promesse de l’Auvergnat qui s’est ensuite dédié !

Première anomalie

   Si une volonté politique avait existé , pourquoi ,dés 1974, ne pas avoir réalisé ce qu’ont fait les Norvégiens qui ont acheté FRANCE une bouchée de pain et l’ont pressé  comme un citron ,autant qu’ils ont pu. Au détriment de l’entretien du navire et de la sécurité de ses passagers…accident de Miami (sur lequel N.C.L. a menti)…faut-il vous le rappeler ? En 1974, les croisières avaient déjà le « vent en poupe », l’auriez-vous oublié ? Première occasion ratée !

«Une tête sans mémoire est une place sans garnison »(Napoléon 1er.Maximes et Pensées)

Deuxième anomalie

Il eut été facile de récupérer FRANCE après l’explosion à Miami. Il était encore en très bon état . Deuxième occasion ratée !

Même après deux ans passés à quai ,à Brème, l’on aurait pu le racheter ! Troisième occasion ratée !

 FRANCE aurait-il pu avoir un avenir ?

   « Les paquebots jouent la carte VIP » tel était le titre d’un article du Figaro (19.02.08) qui nous informait que les armateurs jouent la carte du luxe . Sous titre : « Suites servies par un majordome, bars et restaurants dont l’accès est limité, spa avec soins personnalisés. Les compagnies multiplient les attentions exclusives offertes à leurs passagers les plus huppés ». J’en extrais cet autre passage : « Curieusement ,ces délicates attentions que savourent une poignée de passagers, rappellent l’époque où les géants, FRANCE,

   Queen Elisabeth ,traversaient l’Atlantique en offrant une première classe complètement séparée du reste du paquebot, bar, restaurant et promenade compris. Aujourd’hui le « socialement correct » n’autorise plus semblable ségrégation. Cela dit, la très britannique Cunard dont le pavillon flotte sur Queen Elisabeth 2,Queen Mary 2 et Queen Victoria(Ces deux dernières unités ont un spa de 1800m2)maintiennent une catégorie Q de cabines avec restaurant ,bar et salon réservés qui duplique l’ancienne First sans en afficher le nom ».

   Ne pensez-vous pas que FRANCE , si bien conçu dés sa conception , était une bonne base pour ,après transformations bien sûr, reprendre la mer dans cet esprit là ?

Les associations se battaient ! Etaient –elles toutes sur la même longueur d’onde ?

Vous ignorez sans doute le dur combat mené par Jacques Lhéritier …au mépris de sa santé ?

Volonté des politiques…vous rigolez !

Mais l’affaire est plus compliquée que vous ne le pensez !

   Nous saurons peut-être un jour si dans le contrat de vente passé entre N.C.L. et Pria Blue  il  existe une clause secrète qui interdisait la revente du  paquebot  à des investisseurs qui  auraient voulu , soit le refaire naviguer (mais il aurait ,TOUJOURS, fait de l’ombre à tous ces H.L.M.que l’on voit aujourd’hui !), soit le transformer en hôtel (les Anglais n’ont-ils pas sauvé leurs deux anciens QUEENS de la démolition ? Plus fiers que nous ou plus intelligents ?), soit le faire revenir dans son pays natal .

Le programme ,réaliste, que proposait J.Lhéritier ,vous est-il connu ?

 Vous évoquez le coût du retour en France alors que le paquebot était à Alang. Vous semblez avoir oublié le coût du voyage ,aller et retour, de notre bon vieux Clémenceau… alors que les politiques savaient pertinemment que l’Inde n’en voulait pas ! Tiens, je vous rappelle que c’est ce bon vieux J.Chirac  qui voulut cette coûteuse promenade… Dont le coût , 7,5 millions d’euros…fut payé avec l’argent du contribuable bien sûr (info donnée par le journal MIUTE n° :2247/8.03.06). Que pensez-vous de cette gabegie ?

Troisième anomalie

   Alors qu’il attendait son sort sur la plage d’Alang, les tractations pour le rachat de FRANCE continuaient de plus belle .

   Pourquoi  l’esclavagiste Metha a t’il refusé beaucoup plus d’argent que ne lui avait coûté le paquebot ? Mystère ?

   Pourquoi la Cour Suprême Indienne  s’est-elle rétractée dans son jugement ?

Achat des juges dans un pays corrompu jusqu’à la moelle ?

Pressions politiques  de chapelles obscures venues de France ?

Soyons sérieux et réalistes !

 Vous prétendez que les pouvoirs politiques n’ont pas été interpellés ?

Vous galéjez cher monsieur !

Relisez les lettres publiées sur le site !

   FRANCE représentait un symbole ! Il était comme le signale Jean-Pierre B sur son admirable site, je le cite : « L’orgueil du pays, le plus long, le plus sûr, le plus puissant . »

   Je continue , en page deux du site ,: « La grande technique de l’homme pour construire, et sa BETISE pour tout détruire. Me voici seul , proche de mon dernier souffle, à cause de la BETISE des HOMMES ».

Bêtise est un mot encore trop poli !

Est-ce clair ? Pour moi oui ! Pour vous j’en doute !

Beaucoup de pays ont su conserver leurs anciens bateaux à voile .Ils servent aujourd’hui de navire école pour la formation des cadets.

Leur remise en état a coûté cher et que dire de leur entretien .

Vous avez dit volonté politique !Brest et  Saint Malo en reçoivent chaque année  lors des grands rendez-vous de la marine à voile.

La France a été la dernière a en avoir un : le Belem.

   Contrairement à ce que vous affirmez, je ne renie pas le passé .Car un pays qui renie son passé est un pays sans avenir. Le patrimoine m’intéresse . Mais  LE PATRIMOINE FRANCE devait rester ENTIER ; car il le valait bien comme le déclare une publicité pour des produits de beauté.

   Un mot sur les « antiquaires de la mer ». Pour eux, FRANCE  est  une mine d’or, car ce navire restera unique ! Et cela risque d’être la porte ouverte à tous les abus et tromperies. La ville de Saint Nazaire en sait quelque chose. Le Figaro (9.04.08,page 8) nous informait de l’opération carambouille que voulut réaliser un « spécialiste » ,un britannique installé à Oslo ;de fausses œuvres d’art soit disant venant du FRANCE ..qui étaient en réalité des faux vulgaires ! Les pièces de toute sorte qui sont en vente ont-elles été répertoriées et comptées  par rapport au nombre qui équipaient le navire ?

 Ce pays a t’il encore un peu de fierté ?

   Jacques Jublin se le demandait dans l’édito qu’il écrivit dans La Tribune (10.09.96) . L’avez-vous lu ?

   Je signalais ce « papier » dans la lettre du FRANCE  que j’écrivis le 18 janvier  2006 !Je  rappelle les deux textes pour votre gouverne. Le « papier » de  J. Jublin  étant d’une brûlante actualité ! 

Lettre de FRANCE

M.S France -  mercredi 18 janvier 2006

Orphelin de mon pays

Au large de Port Kélang

Malaisie

« Le fruit le plus agréable au monde est la reconnaissance » (Ménandre. Fragments)

« L’absence est le plus grand des maux » (La Fontaine. Les deux pigeons)

Passé : « Le passé a plus de parfums qu’un bosquet de lilas en fleurs » (F.Toussaint.La Flûte de jade)

Mémoire : « La mémoire est toujours aux ordres du cœur «  (Rivarol. Pensées et Maximes).

                                          SOUVENEZ-VOUS

   Pendant plus de quarante ans, j’ai navigué sur toutes les mers et océans du monde . De 1960, date de ma naissance, où le général de Gaulle et Madame (ma marraine !) , assistèrent à mon lancement, jusqu’en 1974. J’ai porté haut les couleurs de la France :plus de 400 transatlantiques ! Désarmé, au Havre en 1974 , je suis resté quatre longues années amarré au quai de l’oubli !Combien d’admirateurs n’y ais-je pas reçus…beaucoup avec les larmes aux yeux ! Oublié par ces responsables politiques qui, avouons le m’ont porté le coup fatal …Jacques Chirac pourquoi toussez-vous ? Je ne les nomme pas tous mais ils se reconnaîtront ! En ont-ils aujourd’hui des remords ?

   Sénèque déclarait : « Nul châtiment n’est pire que le supplice du remord »

  C’était à l’époque où les croisières avaient déjà, si je puis dire, le vent en poupe. Mais cela nul responsable Français ne le vit ..où ne voulut le voir ! .Je fus bradé pour 18 millions de dollars, à un Norvégien, Knut Kloster qui s’en frotta les mains et m’intégra dans sa flotte Norvégian Cruise Line . Après transformations, en Allemagne,  je repris le mer sous le nom de NORWAY . Mais ma silhouette, quoique modifiée, gardait le style du bon goût Français ! Pour preuve , à chaque passage dans les eaux de mon pays natal, la foule était immense qui venait me saluer !Je traversais une dernière fois l’Atlantique, en septembre 2001, avec quelques escales en France…où le public ne m’avait pas oublié !Ce qui fit écrire à Jacques Jublin (La Tribune.10.09.96) : « Une merveille devenue rentable grâce au sens commercial des Norvégiens ».

Excusez du peu !

   Jusqu’au jour où ma compagnie d’appartenance fut rachetée par Star Cruises, une société  Malaisienne. Après de bons et loyaux services, un accident de chaudière, du à un manque d’entretien, m’immobilisa. Le citron avait été bien pressé ! Après un long séjour à Bremerhaven, je fut remorqué en catimini jusqu’à Port Kelang et ancré au large.

   Où j’espère aujourd’hui…en méditant ce proverbe : «  Si l’animal est reconnaissant, comment l’homme ne le serait-il pas ? » Il me souvient aussi de la fin de l’oraison prononcée par Monseigneur Villepet, le jour de mon lancement : « Qu’il réussisse dans ses affaires. Et lorsqu’il  reviendra dans son pays qu’il y soit joyeusement accueilli ».

   Ne voyez dans ce bref résumé de ma vie, bien remplie , qu’une simple supplique et un appel au souvenir que vous avez de moi .Ne m’envoyez pas d’argent !J’ai simplement besoin de votre appui moral et physique. Si une corde sensible vibre en vous faites le savoir à l’association qui œuvre pour mon retour au pays. Cela ne vous coûtera qu’une lettre et un timbre !

Le printemps prochain reverra l’éclosion des myosotis, appelés aussi « herbe d’amour » et « ne m’oubliez pas » .

  Bien  à vous FRANCE -   P/c/c Jean Louis SCHMITT

Association pour la sauvegarde de FRANCE

Jacques Lhéritier

77 rue Marcel Sembat

44 600 Saint Nazaire

E mail : pourlepaquebotfrance.net

www.sospaquebotfrance.net

 Article de Jacques Jublin (La Tribune.10.09.96)

RACHETONS LE « FRANCE »

   Ce n’est qu’un cri sur les quais du Havre : « Il arrive ,il revient. Admirez sa silhouette, cette ligne majestueuse, cette étrave grandiose, ces cheminées si élégantes ». Mais de qui s’agit-il ?D’un navire oublié, d’un paquebot humilié, débaptisé sous le poids des nécessités dites économiques. Car les bateaux ont une âme, tous les marins vous le diront. Et « FRANCE » souffre sous le nom de  « NORWAY ».Comme la France souffre de sa grandeur passée, se souvient de son prestige d’antan. Les Français broient du noir, doutent de la politique monétaire et sociale, ont du mal à s’intéresser aux lendemains. Si ce n’est pour thésauriser afin d’éviter les coups de tabac.. Même Charles Pasqua est allé dire directement hier à Alain Juppé, à Matignon, que «  la route choisie n’est pas la bonne ». Elle ne nous conduit ni vers la grandeur de la France, ni vers la prospérité économique, ni vers la justice.

   Un signal, une ambition, une part de rêve, voilà ce qu’attendent les citoyens. Alors quel formidable symbole  que de racheter FRANCE! un navire si chargé de la grandeur gaullienne, un paquebot porteur de tout l’art manufacturier d’un pays de créateurs de talents. Un pavillon présent sous toutes les latitudes pour donner une brillante image de la quatrième puissance mondiale.

   Vendu, bradé pour 18 millions de dollars, le FRANCE mérite bien autant d’attention de la part de J. Chirac et A .Juppé que les ardoises du Crédit Lyonnais, du Crédit Foncier, du G.A.N.-C.I.C. qui se chiffrent par dizaines de milliards de francs dans l’immobilier. Des milliards pour les « paquebots » sinistrés de l’immobilier dus à la déraison des hommes de la finance et rien pour l’un des plus beaux navires après NORMANDIE .

   LORSQUE UN PAYS N’A PLUS CES MOYENS LA, C’EST QUE SON AMBITION N’EST PLUS CE QU’ ELLE ETAIT. Quant un président de la République veut redonner le moral aux citoyens, voilà une formidable opportunité. C’est en se montrant résolument optimiste que le général  De Gaulle a lancé cette merveille des mers ,le 11 mai 1960. UNE MERVEILLE DEVENUE RENTABLE GRACE AU SENS COMMERCIAL DES NORVEGIENS .

Ce rappel n’était pas inutile pour votre  information . Déjà une preuve  que l’affaire FRANCE a été POLITIQUE dés le début.

NE VOUS EN DEPLAISE !

   La question fondamentale est la suivante :les politiques avaient-ils la volonté de conserver ,entier, ce patrimoine inestimable ? Poser la question c’est déjà y répondre !

   FRANCE méritait un effort financier de la Nation ! Le patrimoine , au sens général du terme, passionne de plus en plus de gens…je pense aux gens éveillés qui s’intéressent à l’histoire de leur pays, bien sûr.

   Faut-il vous rappeler les foules qui accouraient  lorsque Norway croisait au large des côtes françaises ? Le débat suffit à prouver que FRANCE aurait du être conservé !

   Certes l’entretien du patrimoine coûte cher ! Mais que dire des sommes investies par le Ministère de la Cul-ture  dans des expositions « d’art moderne »(Koons à Versailles pour la dernière, sans oublier celle du Louvre , les colonnes de Buren … j’en passe et des meilleures !)

   C’est se moquer du monde !

    Et je rappellerais aussi l’argent public dépensé à tort et à travers …j’en ai donné quelques exemples dans mes précédents écrits !

    Avez-vous connaissance des gabegies dans ce pays ?   Un seul exemple,

   L’argent public donné aux associations loi 1901 se monte à 125 milliards d’euros, soit 10 à 12% du P.I.B. …sans contrepartie comptable. La France donne, chaque année, 300 millions de $ à la Chine au titre du développement (source Contribuables Associés).

Trouvez- vous cela normal ?

Mais pour FRANCE  pas d’argent !

  Pour conclure je pense que la fin tragique de France est le corollaire de l’état dans lequel TOUS les politiques ont mis la France . Pascal Salin, éminent professeur à la Sorbonne ,le rappela  dans un article du Figaro titré : « Arrêtez le massacre ». Papier dans lequel il  accusait TOUS les politiques  responsables de la faillite actuelle !

 Savez-vous que le budget de notre pays a été calculé en négatif depuis 1971 ?

Voilà quelques réflexions qui éclaireront votre lanterne.

Car je me répète l’affaire FRANCE  a bien été politique !

« Entre l’inconvénient de se répéter, et celui de ne pas être entendu, il n’y a pas à balancer » (Louis de Bonald).

La sagesse des Anciens a toujours été un guide pour moi !

Je « repique » dans le forum, cette lettre de Patrick Bellefant du 26 juin 2008(Qui, lui, a eu  le courage de signer !)  où il déclarait, je le cite :

« Que le plus grand navire de guerre ait le courage de me couler, le cul tourné à Saint Nazaire, pays Breton où je suis né. »

Tout compte fait c’était pas si mal  comme idée.

A bientôt sur revedefrance

 

   N.B.1 : Vous prétendez que j’écris MA VERITE ; erreur je ne fais que lire et analyser les nombreux articles publiés depuis le début de l’affaire. Et mon dossier est très épais ! J’y ajoute ,et c’est logique, ma touche personnelle, comprenez mes commentaires. Mais cela est normal et obligatoire pour tout journaliste digne de ce nom !

Ne vous en déplaise !

   N.B.2 Je souhaite, enfin, vous préciser que mes vingt cinq ans de journalisme m’ont amené à fréquenter essentiellement le monde passionnant de  l’automobile (Auto-Journal puis à l’Automobile Magazine !). Univers qui était loin de la presse d’information générale et du monde marin ! Ce qui m’amenait, au cour d’essais d’endurance, souvent au Havre … où j’allais saluer FRANCE alors au quai de l’oubli. .

 Jean-Louis SCHMITT - 8 Octobre 2008

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   J'ai été sur le site du paquebot "France"!, c'est bien malheureux de le voir ainsi aujourd'hui... Je n'ai que 26 ans, mais ma grand mère aujourd'hui décédée l'avait visité au Havre lors de son inauguration, et elle m'en parlait beaucoup quand j'étais petite! j'ai quelques souvenirs chez moi! des rubans entre autre!
    Le FRANCE était un symbole et, la France l'a laissé tombé au profit de n'importe quoi pour des raisons politiques!
   Je ne l'ai jamais vu en vrai, mais ce que je ressens, c'est de la tristesse aujourd'hui!. C'était un navire de luxe, magnifique et prestigieux! c'est bien dommage, que de gâchis! on aurait pu le reconvertir au lieu de jeter de l'argent par les fenêtres pour d'autres chose inutiles!
Honte à nous pour sa si malheureuse fin!
Ce n'est que tristesse et désolation! c'était le plus fier!
Où est passé notre patriotisme? Vers quel amour propre va t on? N'avez vous pas l'impression que l'on vous arrache une partie de votre âme?
Triste fin pour un si noble paquebot!

Lucie S. - 29 Octobre 2008

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   Bonjour, je suis Franck, j'ai toujours été un fan du paquebot FRANCE, qui à mes yeux était et, il sera le plus beaux du monde, mais voila cette fameuse compagnie N. C. L. qui ont tout fait pour le détruire, pour moi ils n'ont aucune pitiés, maintenant ils veulent nous couler aussi nos chantiers  navals  en voulant annuler  la commande des paquebots surtout un sur deux, cette compagnie est anti français ou quoi, si résiliations des commandes des paquebots la FRANCE  devrait  vraiment  les  boîtiers, le FRANCE était un fleuron, une pièce historique, alors maintenant ne laissons pas le restant de nos chantiers navals ce faire détruire à leur tour, en mémoire du paquebot FRANCE, gardon nos chantiers, ou le FRANCE est né, que N. C. L.  ne les casses pas comme le FRANCE NORWAY .

Franck R. - 29 Octobre 2008

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

REPONSE  à David (5.10.08)

A  CHACUN  SON  POINT  DE VUE

 

« L’exagération est un rameau du mensonge » (Balthazar Grecian. Oracular manual)

“Risqués leur vie”…  « un courage fou »… Seriez-vous natif de Marseille où l’on prétend qu’une sardine aurait bouché l ‘entrée du Vieux Port ?

   Les objets récupérés sur FRANCE ne l’ont pas été «aux risques et périls » de ceux qui en font commerce. Des honorables correspondants indiens les récupèrent et les revendent, le plus simplement du monde, à leur correspondant français !  Les antiquaires de la mer, ou d’ailleurs, ont toujours existé.

« Les affaires sont les affaires » (George Colman. The Heir at Law. Titre d’’une comédie d’Octave Mirbeau ,représentée au Théâtre – Français le 20 avril 1903).

Où est le risque ? Où est le courage ?

Nous ne sommes pas sur la même longueur d’onde.

   Je maintiens que FRANCE est une mine d’or , que dis-je de platine pour ces spécialistes en antiquités marines !  A t’on comptabilisé le nombre de hublots, de lampes …enfin de tous les différents  objets mis à la vente ? Par rapport au nombre exact de ceux qui équipaient FRANCE ? Fournit-on un certificat d’authenticité ? Car ce commerce peut durer longtemps…vu le nombre de paquebots qui attendent leur dépeçage sur les plages « spécialisées du monde » ! Dois-je rappeler les fausses décorations proposées à la mairie de Saint Nazaire ?

   Les reliques ne m’ont jamais attiré. Je préfère conserver le souvenir de FRANCE , entier, grâce au très beau site de Jean-Pierre B , mais aussi avec  des livres, des photos , des reportages …des maquettes ! Et en rêve, en écoutant quelques airs du Vaisseau Fantôme du grand Richard Wagner !

Plutôt qu'en petits morceaux.

A chacun ses préférences !

« A navire rompu ,tous les vents sont contraires »(Proverbe italien)

   Le malheur a voulu que FRANCE soit lâché par les POLITIQUES, et son rachat empêché , je pourrais dire interdit, tant par N.C.L. que par des forces obscures.  Michel Sardou qui fit de l’or  avec lui s’est-il  croisé pour sa défense ? Mais aussi G. Pernoud qui aurait du mobiliser les spectateurs de son émission afin que les français réagissent ! Les organisations ,parties dispersées, en ordre de bataille, ont aussi leur petite part de responsabilité.

   La lettre de Mer et Marine(17.10.08)nous apprend que le QUEEN Elisabeth  2 a fait ses adieux à  New York . Désarmé et reconverti, il ira s’amarrer à Dubaï pour devenir un hôtel flottant. FRANCE  ne le méritait-il pas  aussi bien et même mieux que lui ? Il y a grande pitié au royaume de France !

Et comme les divergences , qui à la fin  deviennent  lassantes, doivent avoir une fin , je clôturerais celles-ci en laissant à Térence le mot de la fin :

« Autant de têtes, autant d’avis » (Phormion)

A bientôt, sans aucun doute, sur revedefrance. Jean-Louis SCHMITT - 29 octobre 2008

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   Bonjour à tous,

   De par mon métier, je passe souvent par St Nazaire, et je regarde au loin les paquebots en construction. Ils sont entourés de grues, de portiques, de câbles filets etc...

   Sur les photos de la démolition du Norway que nous pouvons voir, avez vous remarqué ? pas une grue ! pas de filets ! rien... et le bateau semble être démonté à la vitesse grand V .

   Mais comment font-ils ? il est vrai que c'est un pays très pauvre, que les conditions de travail sont certainement difficiles, mais comment démonter des pièces de plusieurs tonnes ! comme les cheminées, les ponts, le mat radar etc....et de plus, on ne voit jamais personne sur le bateau ...

   Que faut-il en penser ? et vous qu'en dites vous ?

   Bien à vous, et merci Jean Pierre pour ce site merveilleux.

   Dominique. - 4 Novembre 2008

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   Vous nous offrez un superbe site, mais je suis moi aussi stupéfiait par la façon à laquelle on peut démonter une aussi belle pièce. Pourquoi plus de photos aussi.

   De tout cœur avec les amoureux de ce magnifique paquebot, qui avez sa place sur nos côtes comme un certain prés à l’envol à Roissy.

   Jean François P. - 8 Novembre 2008

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   "Les casseurs découpent aux chalumeaux d'énormes blocs de plusieurs tonnes qui tombent à côté du moribond en laissant échapper nombre détritus comme l'amiante inoculant les ouvriers au passage et que les eaux récupèrent. Ensuite ces lambeaux sont fixés à des câbles, comme ceux des de bossoirs par exemple et tiré par des treuils depuis la plage. Au fur et à mesure que notre pauvre France s'allège, son tirant d'eau se réduit et au bénéfice d'une forte marée, il est approché sur le même principe. Ont voit les câbles fixés sur l'étrave à cet effet.

   Les casseurs se font discrets sur toutes ces méthodes de travail peut reluisantes pour les hommes et la pollution. C'est pour cela que les photos de la démolitions sont peu nombreuses, réalisées à distance et discrètement.

Claude F. - 16 Novembre 2008

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   Pas grand chose à ajouter aux réactions de dégoût et de profonde tristesse face à la destruction de notre sublime paquebot et de indifférence quasi-générale dans laquelle elle a lieu. Là, c'est vraiment un rêve d'enfance qui fout le camp.

   Cependant, je viens de voir la dernière photo mise en ligne, celle où on aperçoit les lamaneurs près de l'étrave et... un petit doute m'habite. S'agit-il bien de "notre" France et non pas du précédent paquebot du même nom ? En effet, je trouve cette étrave assez curieuse par sa forme... Il me semble même que les tôles sont rivées (alors que sur le France dernier du nom, elles étaient soudées), de plus, ces fameuses tôles sont très nombreuses et assez "petites",  les morceaux de coque préfabriqués du France 3 étaient bien plus grands. Cf. les photos de la construction.

   Bref, n'y a -t-il pas ici une confusion. Je me trompe peut-être cependant.

   Cordialement, Stéphane Beauvillain - 22 Novembre 2008

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   Je suis régulièrement les nouvelles sur votre site, et quelle tristesse de voir les dernières photos de ce grand navire que j' ai eu la chance de voire naître à SAINT NAZAIRE, et attendre sa destinée au quai d l' oubli au HAVRE, Je trouve que les médias ont vraiment été nuls sur sa fin de vie pour sensibiliser les Français sur leur patrimoine, et que dire de notre classe politique et nos dirigeants qui préfèrent se regarder le nombril ou de s' occuper des problèmes extérieurs à notre pays.

   Il est dommage que nos jeunes générations ne puissent pas rêver a leur tous de ce magnifique ambassadeur de la France,

Peut on rêver q' un jour qui sait un armement Français nous fasse revivre le passé comme savent si bien le faire les Anglais.

   Dominique - 7 Décembre 2008

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

   En 1999, j'ai travaillé comme conférencier à Guernesey pendant 5 mois dans la maison d'exil de Victor Hugo. Maison qui a une très belle vue sur la Manche au fur et à masure que l'on monte dans les étages.
   Un après midi en faisant ma conférence au 2e étage de la maison, j'ai vu apparaitre de face un bateau qui arrivait au loin avec des cheminées bien caractéristiques....on le reconnaissait tout de suite.
Je ne savais pas que le France Norway passait par là. J'étais dans un état d'excitation....j'avais presque envie de planter mon groupe de visiteurs ! Il est resté 1 ou 2 jours au large, j'ai pu prendre des photos de la silhouette du bateau mais vu sa taille, il mouillait assez loin de l'île.
   Une de mes collègues conférencière sortait avec un anglais qui avait un hors bord...elle a donc pu s'approcher et tourner autour. Elle m'a dit qu'elle avait été choquée de voir la rouille et un manque d'entretien....c'était 4 ans avant l'explosion des chaudières.... Prémonitoire ?
Je ne l'aurai vu qu'une fois, mais c'était une apparition remarquée.
   J'ai fait une petite croisière en 2005 pour réunir des fonds au moment où il était encore à Bremerhaven : nous étions une petite poignée surtout de personnes matures...peu de jeunes.
   Je n'irai pas voir une de ces expo sur les paquebots comme il y en a de temps en temps au musée de la marine : il ne sert à rien d'être nostalgique avec 2 cendriers, 3 affiches et 1 boiserie quand on ne préserve pas ce qui était.

   Maintenant je ne suis pas entrepreneur, il est vrai que ça devait être difficile à rentabiliser en le détournant de sa fonction première.
Romain. - 7 décembre 2008

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

                     Tel le Phénix… ?

   La lettre de Mer et Marine (16.12.2008) consacre un article à notre cher paquebot . Titre du papier : « Le paquebot France s’en est allé au pays des légendes maritimes ».Nous y apprenons que la découpe de la quille est commencée. Je cite un passage : « Plutôt que de présenter les derniers instants d’une masse métallique informe , nous avons préféré, aujourd’hui, proposer des clichés retraçant l’histoire de ce bateau unique ».

Complétant Anarchasis qui déclarait à juste titre ,je le cite : « Il y a trois sortes d’êtres :les vivants, les morts et les marins », je  dirai : il y a quatre sortes d’êtres :les vivants, les morts, les marins et les navires.

Car France restera unique !

   Il faut, encore une fois, clouer au pilori tous ceux qui ,après avoir promis, se sont reniés…mais le reniement n’est-il pas une habitude chez nos bons politiques…et cela dans tous les domaines !Leurs mensonges resteront à jamais gravés dans la mémoire de ceux qui ont aimé ce navire et combattu pour le sauver .

Quant à leur honneur(mais en ont-ils un soupçon ?) qu’ils méditent ces deux réflexions :

« L’honneur ressemble à l’œil, il ne saurait souffrir la moindre impureté sans s’altérer entièrement » (Chancelier Oxenstiern. Réflexions et Maximes)

« Mentir est le fait des esclaves » (Plutarque. Oeuvres morales).

France est entré dans la légende…et les légendes ne meurent jamais .

   Il est parti au royaume du capitaine Némo et tel le vaisseau fantôme du Hollandais Volant (Richard Wagner) les purs le verront encore et toujours naviguer, calme et serein, sur les mers et océans du monde.

   Son martyre a commencé voici longtemps :abandonné au quai de l’oubli au Havre, bradé à l’armateur norvégien,pressé comme un citron, non entretenu par son propriétaire (accident  de Miami), suivi de copieux mensonges quant à la cause, pillé au niveau de ses décors intérieurs, dépecé rapidement et vendu en morceaux !

Honte…Honte…Honte !

   Ses derniers éléments disparaîtront  en cette fin d’année…où il est coutume de présenter ses vœux .J’ose secrètement espérer que tous ces H.L.M. des mers dégoûteront rapidement les vrais amateurs de croisière .Et qu’il adviendra une époque où nous verrons reconstruire et naviguer des paquebots comme France…navires à la ligne élégante et à échelle humaine et non pas des liberty-ships transportant du bétail  !

   La lettre de Mer et Marine(18.12.08)confirme mes souhaits qui ne sont pas secrets. Annulation confirmée par N . C . L . de la construction du deuxième Léviathan des mers (nom de code D33)  aux Chantiers de Saint Nazaire. Avec ,en prime, la non confirmation de deux autres commandes pour deux autres mastodontes :le U32 et le V32.

Pas de limite à la démence de certains affairistes !

   « Zeus rend fou celui qu’il veut perdre »(Euripide. Fragments [Le texte exact est : Ceux que Zeus veut détruire, il commence par les rendre fous].Cf. Lycurgue, Contre Léocrate :Quand ils ont affaire aux méchants, les Dieux les privent de raison) .

   Et dans l’avenir…Pourquoi pas un France bis ( ?)…qui démoderait ces masses informes que l’on voit aujourd’hui . Assemblage hétéroclite de tôles d’acier qui se prétendent des navires , alors que leur « ligne » restera toujours incongrue sur les mers et les océans !

« Nul ne connaît l’histoire de la prochaine aurore » (Proverbe Nigritien [Achanti].)

Autre souhait .Il concerne l’esclavagiste.

 Qu’il médite ces deux sentences :

1/  « Le châtiment qui se fait attendre n’en devient que plus terrible » (Eschyle, les Choéphores)

2/ « La colère des Dieux est lente , mais terrible » (Juvénal,  Satires)…

Et dieu sait qu’il en existe des milliers en Inde !

A bientôt sur revedefrance…  Jean-Louis Schmitt - 19 décembre 2008 

 ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Votre réflexion:

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Oct. 2005 - Nov. 2005 - Déc. 2005

Janv. 2006 - Fév. 2006 - Mars 2006 - Avril 2006 - Mai 2006 - Mai 2006 - Juin 2006 - Juillet & Août 2006 - Sept. 2006 - Oct. 2006 - Nov. 2006 - Déc. 2006

Janv. & fév. 2007 - Mars - Avril 2007 - Mai 2007 - Juin 2007 - Juillet & Août 2007 - Sept. 2007 - Oct. 2007 - Nov. 2007 - Déc.2007

Jan. 2008 - Fév. 2008 - Mars 2008 - Avril 2008 - Mai 2008 - Juin 2008 A Sept. 2008 - Oct. 2008 - Nov. 2008 - Déc. 2008

Janvier - Mars 2009

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

retour à l'accueil ou Haut de page