Rongeurs, prédateurs en tout genre, chiens errants ou autres : les petites bêtes qui détruisent votre jardin peuvent être de véritables fléaux. C’est notamment le cas si vous avez un jardin potager. Vous avez beau faire, rien ne les empêche de pénétrer chez vous ? Partez à la chasse de ces derniers. 

La meilleure caméra de chasse à installer en extérieur

Très usitée pour la chasse en général et pour la surveillance des maisons, la caméra de chasse est le nouvel accessoire indispensable du moment. C’est justement un allié que vous ne pouvez pas minimiser pour la sécurisation de votre jardin. 

Mais pour ce faire, encore faut-il trouver le meilleur accessoire. Et pour ce faire, https://www.internetsansfrontieres.com/camera-de-chasse/ vous présente quelques critères de sélection. En plus du prix, vous devez notamment comparer la qualité des boitiers afin d’assurer la robustesse des accessoires. De même, vous devez vous attarder sur la facilité d’utilisation des appareils ainsi que ses différentes fonctionnalités et performances.  Comme les rongeurs et les prédateurs sont généralement nocturnes, opter pour un appareil qui est doté d’une vision infra rouge ne serait pas du luxe. Et enfin, attardez-vous sur les modes de sauvegarde des images. 

Et bien évidemment, on vous conseille les meilleures marques du moment qui vous garantissent une meilleure qualité de caméra de chasse, et ce, pour seulement quelques centaines d’euros. 

Quoi qu’il en soit, une caméra de chasse installée en extérieur peut vous permettre de voir le comportement réel des bêtes qui vous incommodent et de prendre par la suite les bonnes décisions pour vous protéger mieux. 

Tirer à vue n’est pas la bonne solution 

Notamment dans une résidence, tirer à vue sur les bestioles qui s’attaquent à votre jardin n’est pas la meilleure solution. Cela pourrait entrainer une vague de panique, voire des accidents. D’ailleurs, à moins d’une autorisation spéciale, il est interdit de tuer ou de chasser des animaux avec un pistolet, un fusil ou une arbalète. En outre, la chasse, règlementée, ne peut se passer que dans une zone bien déterminée. 

En fonction de la vermine toutefois, vous pouvez trouver d’autres solutions. Les rongeurs peuvent être piégés. Idem pour les prédateurs. Pour les animaux dangereux errants toutefois, vous avez la possibilité d’utiliser des piqures hypodermiques pour les endormir. Tel est le cas par exemple des chiens enragés, etc. 

Déclarer votre problème aux autorités compétentes

Quand bien même vous êtes un chasseur aguerri, pour éviter les pénalités et les amendes, voire les peines plus lourdes, veillez à respecter les normes. Certes, vous protégez vos biens, mais avant de tirer sur les vermines avec un fusil, pensez à en avertir en amont les autorités. 

Avec les vidéos et les images de votre caméra de chasse, vous avez de quoi prouver la gravité de votre cas. Et si ça se trouve, la Mairie de votre région aura des solutions beaucoup plus orthodoxes et moins dangereuse à vous proposer. Ces alternatives peuvent être non seulement plus simples, mais aussi plus sûres tant pour vous, vos voisins, que pour vos plantes. 

Catégories : Equipement