L’artisanat est un domaine très vaste qui est composé de plusieurs métiers. Il serait bien qu’on s’en intéresse de temps à autre afin de découvrir, de quoi il s’agit concrètement. Parmi tous ces métiers, vous retrouvez la pêche qui est très intéressante. À travers cet article, prenez connaissance des différentes facettes de ce métier et des moyens les plus utilisés pour le pratiquer.

Clarification du concept de pêche.

La pêche est une activité qui consiste à capturer des animaux aquatiques. Vous en retrouvez toute une panoplie. Il s’agit : des poissons en majorité, qui sont les plus grandes victimes de cette activité ; les crustacés et des céphalopodes. Cette activité se pratique majoritairement dans les océans, les mers, les cours d’eau, les étangs, les lacs et bien d’autres endroits où vous pouvez retrouver une certaine quantité d’eau. Cependant, la pêche est encadrée par un règlement pour la sauvegarde de l’environnement. La personne qui s’adonne à cette pratique est communément appelée un pêcheur. En fonction du milieu ou de l’espèce recherchés, vous distinguez plusieurs techniques de pêche.

Les différents types de pêche

Vous distinguez plusieurs types de pêches pratiquées un peu partout dans le monde. Ces dernières sont pratiquées suivant des méthodes bien définies. Vous retrouvez à cet effet :

La grande pêche : elle dure 20 jours et fait intervenir de grands moyens.  L’équipage est composé de 50 personnes environ.

La pêche au large : elle dure moins de 20 jours. Elle fait également intervenir de grands moyens. L’équipage à ce niveau est composé de 5 à 6 personnes.

La pêche côtière : celle-ci dure 1 à 4 jours avec des engins moins sophistiqués et un équipage de 4 personnes au maximum. 

La petite pêche : elle dure une journée maximum et est pratiquée le long des côtes. Vous pouvez le pratiquer individuellement ou en groupe de 3 personnes. C’est d’ailleurs une activité très prisée des vacanciers.

Catégories : Pêche